lundi 28 novembre 2022
20 octobre 2022

Hauts-de-France : Canal Seine-Nord Europe – le premier coup de pioche !

Hauts-de-France, canal, seine-nord europe

La Région Hauts-de-France se transforme et innove au plus près des habitants. Cinq ans après la mobilisation des collectivités territoriales autour du #OuiAuCanal, les premiers grands travaux du Canal Seine-Nord Europe ont débuté ce jeudi 13 octobre entre Montmacq et Cambronne-lès-Ribécourt, dans l’Oise.

Long de 107 kilomètres, le Canal Seine-Nord Europe reliera l’Oise au canal Dunkerque-Escaut, de Compiègne (60) à Aubencheul-au-Bac (59), près de Cambrai. La réalisation d’une telle infrastructure fluviale est une première en France. “C’est une prouesse technique, rendue possible grâce au savoir-faire des entreprises de la Région Hauts-de-France, introduit le Président de Région Xavier Bertrand. C’est une belle occasion de montrer le talent des hommes et des femmes de la Région, et de permettre aux entreprises régionales de recruter“.

L’état des lieux avait été dressé lors des Rencontres du canal le jeudi 15 septembre 2022. “Aujourd’hui c’est symbolique, parce que le projet a commencé avec l’appel de Péronne le 15 septembre 2017, réunissant, en une poignée d’heures 500 personnes qui ont dit “Oui au Canal !”, déclare Xavier Bertrand.

Un projet d’envergure, vertueux pour l’emploi et les générations futures

Ce canal constitue un levier sans précédent pour booster l’emploi dans les Hauts-de-France. “En Allemagne ou en Belgique, où de nombreux canaux sont construits, cela profite à la prospérité de l’emploi, affirme le Président. C’est une œuvre de longue haleine, qui redonne de l’espoir pour l’emploi sur le territoire pour les générations qui suivent. Il y a de l’emploi pour préparer le canal, il y a de l’emploi pendant les travaux du Canal et il y en aura encore plus après son ouverture“. En effet, aujourd’hui, la Société du Canal Seine-Nord Europe emploie plus d’un demi-millier de personnes, pour creuser le canal il faudra 6 000 personne au pic des travaux, dont 3 000 nouveaux recrutements. “Il n’y a jamais eu un projet qui a généré autant d’emplois dans une région, que celui du Canal Seine-Nord Europe“, s’enthousiasme Xavier Bertrand.

La Région vous accompagne dans la formation aux métiers du Canal

Conducteurs d’engins, coffreurs, soudeurs, ouvriers spécialisés, ingénieurs… L’éventail de postes à pourvoir est large. Proche de vous et pour vous permettre d’accéder aux emplois du Canal, la Région vous accompagne avec Canal Formation.

Un projet également bon pour l’environnement

Ce projet d’envergure bon pour l’emploi, l’est également pour l’environnement. “Le Canal va doubler les trafics fluviaux français et limiter la pollution. Un bateau peut transporter jusqu’à 4 400 tonnes de marchandises, soit l’équivalent du chargement de 200 camions“, conclut Xavier Bertrand.

Consulter l’article

Partager cet article :

About lrakotoalandraibe

  • Email