vendredi 23 octobre 2020
19 août 2020

Hauts-de-France: Prédice, le numérique au service de la santé

La Région développe un programme régional inédit d’e-santé sur l’ensemble du territoire. Objectif : coordonner les professionnels de la santé et faciliter l’accès aux soins pour les patients, en gagnant du temps. Baptisé Prédice, ce programme se structure autour d’un environnement digital unique, partagé et sécurisé.

Une nouvelle façon de pratiquer la médecine

La téléconsultation est l’une des fonctionnalités de Prédice. Son recours pendant la période de confinement s’est considérablement développé. “Avec le Covid-19 les consultations à distance ont augmenté. Cela permet aux médecins de garder un contact visuel que ne permet pas l’appel téléphonique, explique Dorine Fernandes secrétaire médicale au centre hospitalier de Calais, Compte tenu du contexte les patients ne sont pas réticents”. 3000 médecins y sont déjà inscrits et depuis son lancement, le 26 mars 2020, 78 000 téléconsultations ont déjà eu lieu sur tout le territoire des Hauts-de-France.

“Avec cette pratique les patients sont plus zen, parce qu’il y a moins d’attente. En présentiel nous nous occupons des cas les plus importants et en téléconsultation des cas les plus légers. Cela garantit, aussi, la sécurité des plus fragiles”, constate Mme Habbati Khadidija, anesthésiste au CH de Calais.

Partager et échanger pour mieux se coordonner

Le bouquet de services numériques de Prédice repose sur trois piliers : la mise en relation, la coordination, et la télémédecine. Le projet a pour ambition de mettre à disposition des solutions accessibles et sécurisées pour les professionnels de santé et les patients des Hauts-de-France. Il sera également possible de programmer des rendez-vous médicaux.

A terme, l’objectif de Prédice est de faciliter la diffusion des informations et de standardiser les systèmes informatiques dans le domaine de la santé publique en Hauts-de-France”, affirme Sylvie Delplanque, directrice du service informatique et nouvelles technologies du CH de Calais et coordinatrice du projet. Ainsi, Prédice permettra de disposer, à partir d’un ordinateur, d’une tablette, ou d’un portable, de l’ensemble des informations du patient provenant des différents acteurs de la prise en charge (hôpital, médecine de ville, laboratoire, imagerie, médico-social …) pour contribuer à son suivi, tout au long de son parcours.

Entièrement opérationnel début septembre !

“L’objectif avec Prédice, c’est vraiment de coordonner tous les professionnels du domaine de la santé, en transformant le patient en acteur, pour réduire les pertes de chance, de temps et garantir une meilleure prise en charge”, poursuit Sylvie Delplanque. D’ici septembre 2020, cette plateforme numérique, pensée comme un espace dynamique autour de l’usager sera pleinement opérationnelle. Cela se fera avec le consentement de l’usager, tout en garantissant le respect de sa vie privée, la protection de ses données, ainsi que de ses droits. “Ce dispositif de coordination, inédit en France, complétera le carnet de santé numérique national de l’Assurance Maladie”, conclut-elle.

Porté depuis mi-2018 par la Région, ce programme régional d’e-santé est piloté par l’Agence régionale de santé des Hauts-de-France. Il a été rendu possible grâce au cofinancement par l’Union européenne avec le Fonds européen de développement régional (FEDER).

Partager cet article :

About souakla

  • Email