lundi 28 novembre 2022
5 janvier 2022

Guyane: pose de la 1ère pierre pour le Centre d’Enseignement et de Recherche du futur CHU de la Collectivité

Dans la perspective d’une nouvelle organisation territoriale de l’offre de soins et la création du futur Centre Hospitalier Universitaire de Guyane (CHU) réunissant les 3 hôpitaux de Guyane (Cayenne, Kourou et Saint-Laurent du Maroni), à l’horizon 2025, la 1ère pierre du Centre d’Enseignement et de Recherche hospitalo-universitaire du futur CHU de Guyane, a été posée le mardi 15 décembre 2021 sur le site du Centre Hospitalier Andrée-Rosemon (CHAR) à Cayenne.

santé, CHU, Collectivité, GuyaneCette manifestation s’est déroulée en présence de Thibault Lechat-Vega, 3ème vice-président de la Collectivité Territoriale de Guyane (CTG), délégué à l’Europe, aux Affaires institutionnelles, à l’Egalité et aux Relations avec les Guyanais de l’extérieur, de Thierry Queffelec, Préfet de la Région Guyane, de Christophe Robert, Directeur du CHAR, de Clara de Bort, Directrice Générale de l’Agence Régionale de Santé de Guyane (ARS), du Professeur, Félix Djossou Chef de l’Unité des maladies infectieuses et tropicales au Centre Hospitalier de Cayenne (CHC), d’Antoine Primerose, Président de l’Université de Guyane et de nombreux autres invités et représentants institutionnels.

Ce vaste projet nécessitera des équipes médicales et paramédicales, des structures de formation et des projets de recherche afin de renforcer l’offre de soins et le recrutement de soignants médecins et professeurs.

La construction de ce premier bâtiment d’Enseignement et de Recherche sur le site du CHAR à Cayenne devrait débuter en janvier 2022. Il sera livré en mars 2023 et pourra accueillir des chercheurs et médecins, en particulier des spécialistes mondiaux sur les maladies infectieuses et les maladies émergentes en Amazonie.

 

Financement du 1er Centre de recherche médical du futur CHU

Ce futur Centre d’Enseignement et de Recherche a nécessité un investissement d’environ 7,2 millions € rendu possible par la mobilisation de Fonds européens, notamment via le programme REACT-EU, géré par la Collectivité Territoriale de Guyane (CTG), soit 52% du montant d’investissement global.

Ce centre d’Enseignement et de Recherche est le premier maillon du futur CHU de Guyane, fruit de la volonté partagée d’améliorer la qualité de l’offre de soins au service des Guyanais.

Consulter l’article

Partager cet article :

About lrakotoalandraibe

  • Email