samedi 17 avril 2021
18 mars 2021

Guyane: plan de relance, 250 millions d’euros de soutien pour l’économie guyanaise

Guyane, relance, plan, économie, crise, soutien, Etat, Collectivité, territorialeCe lundi 15 mars 2021, se tenait, à l’Hôtel Territorial, la signature en visioconférence de l’accord régional de relance entre la Collectivité Territoriale de Guyane (CTG) et le Gouvernement représentés par Rodolphe Alexandre, président de la Collectivité de Guyane, et Sébastien  Lecornu, ministre des Outremer, en présence de Thierry Quéffelec, préfet de la Région Guyane, Georges Patient et Lénaïck Adam, parlementaires de Guyane, des présidents d’EPCI, de la présidente du CESECEG et des représentants de socio-professionnels.

La crise sanitaire a lourdement impacté l’économie guyanaise. Pour pallier les pertes multiples et faire face aux difficultés subies par les entreprises locales, un plan de relance régional de 250 millions d’euros a été initié par l’Etat et la CTG afin d’aider les secteurs les plus touchés, soutenir l’emploi et accompagner les personnes les plus précaires.

Animés par la volonté commune de répondre aux conséquences économiques et sociales de la crise sanitaire et de conforter l’évolution vers une société plus écologique, plus compétitive et plus solidaire, les deux signataires ont décidé de conclure un accord régional de relance pour la période 2021-2022 de 250 millions d’euros de crédits supplémentaires répartis de la manière suivantes : 125 millions d’euros pour la partie État et environ 125 millions d’euros pour celle de la Collectivité Territoriale de Guyane, via les fonds européens REACT-UE pour la Guyane et le solde de fonds européens 2014-2021 gérés par la CTG.

L’Etat et la CTG s’engagent à mobiliser des moyens renforcés pour soutenir et accompagner les projets et actions visant des objectifs qui répondent aux besoins des Guyanaises et des Guyanais :

  • Accélérer l’aménagement durable du territoire et répondre aux défis infrastructurels de la croissance démographique (politique de désenclavement, accès au très haut-débit, extension du réseau d’eau potable);
  • Améliorer la compétitivité des entreprises, accompagner leur transition écologique et soutenir la croissance verte ;
  • Répondre aux besoins en santé des habitants, lutter contre la précarité et renforcer la cohésion sociale.

Dans cet accord régional de relance, on retrouve des projets emblématiques pour les Guyanaises et les Guyanais, notamment des investissements dans des infrastructures stratégiques pour le territoire :

  • La construction d’un nouveau Centre d’Exploitation et d’Intervention à Saint Laurent du Maroni
  • La rénovation énergétique des bâtiments scolaires du second degré (lycées et collèges)
  • Le confortement des berges du marché municipal de Grand-Santi
  • L’aménagement de la liaison routière Maripasoula – Papaïchton
  • La mise en place du réseau public d’assainissement des eaux usées du village de Balaté

Des projets privés sont également soutenus grâce à l’accord régional de relance et bénéficieront d’aides à l’investissement agricole industriel.

« Je me réjouis de la signature de ce plan de relance régional notamment fléché sur la commande publique, l’éducation, la formation, la cohésion, l’énergie, la transition écologique. Nous avons à ce jour, 600 millions qui sont engagés, de nombreux chantiers florissants sont à venir, et donc de l’emploi pour nos jeunes. » – Rodolphe Alexandre, président de la Collectivité Territoriale de Guyane

consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email