jeudi 29 octobre 2020
5 juin 2020

Guyane: création d’une structure d’accueil avec hébergement pour mineurs

GuyaneDans le cadre du dispositif territorial de la protection de l’enfance, la Collectivité Territoriale de Guyane (CTG) lance l’appel à projet pour la création d’une structure d’accueil de 44 places en hébergement collectif et en famille d’accueil pour mineurs, sur le territoire de l’ouest guyanais.

Ce projet contribuera aux objectifs de prévention et d’accompagnement des familles, de priorités données aux activités de terrain, de prise en compte de la parole des enfants, du développement de l’autonomie notamment par l’accès aux loisirs et à la lecture.

Le contexte du projet

Face à un niveau de besoin élevé sur le territoire et à une intervention croissante en protection de l’enfance (+ 160% en 15 ans), le territoire Guyanais présente un accueil en établissement très peu développé avec une répartition territoriale inégale.

Les observations sur le territoire sont :

  • Un taux d’équipement guyanais plus faible que la moyenne métropolitaine => on comptait, au 31 décembre 2016, 1,9 places en établissement d’aide sociale à l’enfance pour 1 000 jeunes âgés de 0 à 20 ans en Guyane, contre 4 en France (hors Mayotte)
  • Un nombre de places d’accueil d’urgence trop faible => on compte un seul service d’urgence de 17 places
  • Un équipement inexistant dans l’ouest guyanais => on compte 5 établissements et services répartis sur l’île de Cayenne et à Kourou
  • Des modalités d’accueil peu diversifiées

Les établissements dédiés à l’enfance représentent une capacité totale d’accueil en hébergement de 194 places occupées par 123 jeunes (soit un taux d’occupation de 63.4%) pour un nombre de jeunes placés qui s’élève à 762 en octobre 2019. L’accueil se fait proportionnellement à 16% en établissement et 84 % en famille d’accueil.

De plus, la sur-occupation des places en famille d’accueil (3,8 enfants par famille d’accueil contre 1,8 au niveau national) et la nécessité de diversifier l’offre d’accueil des jeunes confiés à l’ASE sont les principaux enjeux de la protection de l’enfance en Guyane.

Dans ce contexte, la création d’une nouvelle structure d’accompagnement avec hébergement pour mineurs basée à Saint Laurent du Maroni permettrait de doter le territoire de l’Ouest Guyanais d’un équipement social fort en plus de l’accueil familial déjà présent et d’offrir une prise en charge proche des familles, la loi renforçant la nécessité de rechercher autant que possible un retour en famille naturelle.

consulter l’article

Partager cet article :

About souakla

  • Email