mercredi 28 octobre 2020
7 mai 2020

Guadeloupe: les élus entendus

Le Président de Région Ary Chalus se félicite de l’initiative du gouvernement qui envisage de supprimer les charges patronales dues pendant la période de confinement par les petits commerces de moins de 10 salariés frappés par une décision de fermeture administrative.

Par ailleurs, le deuxième étage d’aides du Fonds de solidarité versé par les Régions sera désormais élargi aux entreprises sans salariés et aux indépendants obligés de fermer sur décision administrative.

Ces deux mesures auront nécessairement un impact conséquent sur le tissu économique de l’archipel composé à plus de 85 % d’entreprises disposant de moins de 10 salariés.

Une demande en ce sens avait déjà été formulée par le conseil régional dans sa motion (*) votée à l’unanimité le lundi 20 avril. Les élus régionaux avaient en effet demandé au gouvernement « de permettre l’accès au volet 2 du Fonds de Solidarité Nationale aux entreprises de Guadeloupe sans salariés et d’autoriser le bénéfice des aides économiques d’urgence aux entreprises qui ne sont pas à jour de leurs cotisations sociales et fiscales et d’envisager dans le cadre du plan de relance l’annulation de leurs dettes fiscales et sociales » ;

Lors d’une visioconférence avec le président de la République Emmanuel Macron le 30 avril, le président de Région Ary Chalus avait plaidé pour un accès au volet 2 du Fonds de Solidarité Nationale ouvert aux entreprises de Guadeloupe sans salariés. Il avait souhaité une prise en compte de la demande forte d’annulation des cotisations fiscales et sociales pour les entreprises incapables aujourd’hui d’y faire face.

(*) : Motion de soutien aux entreprises et aux collectivités locales de Guadeloupe dans le cadre de la crise sanitaire et économique
engendrée par le Covid-19

consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email