samedi 17 avril 2021
3 mars 2021

Grand Est: renouer avec la croissance et la compétitivité

La Région Grand Est entre au capital de la société de capital investissement Capital Grand Est à hauteur de 24 %, accompagnée de la Caisse d’Epargne Grand Est Europe (8 %) et du Groupe Camacte (3 %) et aux côtés de Crédit Mutuel Alliance Fédérale (41 %), actionnaire historique. Objectif : permettre aux entreprises de relancer leur dynamique de croissance et de conquête.

Capital, économie, entreprises, Grand EstPrésenté mardi 2 mars 2021 par Jean Rottner, Président de la Région Grand Est, Nicolas Théry, Président de Crédit Mutuel Alliance Fédérale, Bruno Deletré, Président du Directoire de la Caisse d’Epargne Grand Est Europe, Franck Favre, Président du Groupe Camacte, et Florence Cirilli, Directrice générale de Capital Grand Est, cette nouvelle étape dans Capital Grand Est permettra un soutien précieux aux entreprises régionales – notamment pour les entreprises innovantes – dans une période où la recherche de fonds propres est rendue plus difficile.

Deux nouveaux fonds destinés à relancer la dynamique de croissance des entreprises régionales vont ainsi être lancés :

Croissance 2 : le fonds d’investissement en capital développement se verra doté de près de 40 millions d’euros.

Il vise la réalisation d’opérations de capital développement, de capital transmission et de capital innovation technologique, via des tickets d’investissement compris entre 1 et 3 millions d’euros. Il s’inscrit dans une volonté de développement du tissu industriel et commercial de PME situées principalement en Grand Est, mais également dans des régions limitrophes dans la mesure où il s’agira de financer des projets susceptibles d’avoir un impact économique positif à l’échelle régionale.

Cap Innov’Est 2 : le fonds d’amorçage  devrait être doté de près de 40 millions d’euros. Un premier closing de 30 millions d’euros devrait être réalisé au deuxième trimestre 2021.

La stratégie d’investissement de Cap Innov’Est 2 est axée sur les jeunes entreprises innovantes à fort potentiel de croissance, dans les secteurs de la santé, de la French Tech, de la transition énergétique, de l’environnement, de l’Industrie 4.0 et de l’Intelligence Artificielle. Cap Innov’Est 2 intervient via des tickets d’investissement compris entre 250 000 euros et 4,5 millions d’euros.

Ces fonds d’amorçage et de croissance en fonds propres doteront le territoire de 80 millions d’euros d’investissements supplémentaires au service de l’économie réelle et de l’emploi.

Cet engagement constitue une première étape dans la mobilisation d’un capital de confiance et de croissance pour les entreprises régionales. En outre, il renforce les liens entre les acteurs du financement, conformément aux orientations définies par le Business Act Grand Est, via l’action « 500 millions d’euros pour soutenir en fonds propres ou quasi fonds propres les entreprises de la Région ».

 

Consulter l’article

Partager cet article :

About lrakotoalandraibe

  • Email