lundi 26 juillet 2021
16 juillet 2021

Grand Est: Régiolis transfrontaliers, une offre ferroviaire sans précédent

Samedi 10 juillet 2021, les premières rames transfrontalières ont été présentées à Neustadt-an-der-Weinstrasse (Allemagne), en présence d’Anne Sander, conseillère régionale et députée européenne, et Evelyne Isinger, conseillère régionale spécialiste des mobilités transfrontalières. Cet événement Outre-Rhin concrétise le projet ferroviaire franco-allemand permettant à terme de mieux relier les populations de part et d’autre des frontières.

Regiolis, transports, ferroviaire, grand est, regionParce que c’est dans le Grand Est que se construit l’Europe de demain, la Région a souhaité, avec les trois Länder frontaliers (Bade-Wurtemberg, Rhénanie-Palatinat, Sarre), développer ce projet d’envergure qui, au-delà de sa dimension inédite en matière de transport public européen, est un réel soutien pour maintenir l’emploi, l’activité économique et le savoir-faire du site de Reichshoffen en France dans le Grand Est.

Au total, la Région investira près de 376 millions d’euros pour la construction de 30 rames Régiolis transfrontalières. Sept lignes ferroviaires verront ainsi leur exploitation améliorée ou seront ouvertes à horizon 2025 afin de mailler davantage nos territoires par des liaisons transfrontalières directes : Metz-Trier, Metz-Saarbrücken, Strasbourg-Sarrebruck, Strasbourg-Wörth-Karlsruhe, Strasbourg-Neustadt, Mulhouse-Müllheim, Strasbourg-Offenbourg.

A bien des égards, cette commande contribue à l’attractivité des mobilités en Grand Est : à la fois via la sauvegarde des petites lignes, empruntées d’ici à 2025 par les nouveaux Régiolis transfrontaliers, mais aussi par l’accroissement de la flotte régionale à 100 Régiolis, proposant ainsi une offre TER adaptée.

Plus qu’une volonté politique, la reconquête ferroviaire des territoires est déjà engagée par la Région Grand Est et ses partenaires et amis allemands !

Ce projet bénéficie par ailleurs du financement de l’Union européenne via les fonds FEDER du programme Interreg Rhin Supérieur pour un montant de 3 millions d’euros.

Consulter l’article

Partager cet article :

About lrakotoalandraibe

  • Email