mercredi 21 octobre 2020
28 janvier 2020

Grand Est : mobilité durable, implantations de bornes électriques

Chef de file de l’intermodalité, la Région encourage toutes les formes de mobilités bas-carbone pour réduire les gaz à effet de serre et la pollution atmosphérique tout en préservant le pouvoir d’achat des habitants. Les élus du Conseil régional du Grand Est, réunis en commission permanente du 17 janvier 2020, ont ainsi accordés une aide de 152 600 € pour l’installation de bornes de recharge pour véhicules électriques, à Chaumont, Molsheim, Neufchef et Saverne.

De nouvelles solutions de mobilité décarbonée 

Que ce soit en matière de transports collectifs – ferroviaires ou routiers (autocars) – ou individuels (voitures), la Région Grand Est développe de nouvelles solutions de mobilité décarbonée avec notamment le soutien au déploiement d’infrastructures de recharge et de ravitaillement électriques, biogaz et hydrogène. Cette ambition se traduit dans le programme Climaxion, en partenariat avec l’ADEME et l’Etat, et qui propose 5 appels à projets autour de 3 objectifs :

Renforcement du réseau d’infrastructures de recharge électrique

  •  Pour les collectivités et leurs regroupements : un appel à projets soutenant l’implantation de 1 000 bornes ouvertes au public sur voirie dont 46 bornes de recharge rapide.
  • Pour les entreprises : un appel à projets permettant d’installer 1 000 stations de recharge à destination des salariés dans les entreprises régionales.
  • Pour les copropriétaires et bailleurs sociaux : un appel à projets donnant l’accès à 1 000 infrastructures de rechargement aux résidants en habitat vertical.

Renforcement du réseau de stations biogaz véhicule

  • Un appel à projets pour la création de 10 stations dites moyennes, accessibles aux véhicules particuliers et utilitaires légers. Ce type de station, mise en place par une entreprise ou une collectivité, peut alimenter jusqu’à 50 véhicules utilitaires légers par jour.

Renforcement de la flotte de véhicules Hydrogène

Un appel à projets pour la création de 10 flottes captives de collectivités ou d’entreprises permettant d’assurer un débouché à 10 nouvelles stations hydrogène (production par électrolyse et distribution).

Consulter l’article en ligne.

Partager cet article :

About souakla

  • Email