jeudi 11 août 2022
27 juin 2022

Guyane : [Éducation – Enseignement] 1er comité de pilotage du Schéma Régional de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation 2022-2026

Ce mardi 21 juin 2022, se déroulait le premier comité de pilotage du Schéma Régional de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation 2022-2026, en présence de Gabriel Serville, président de la Collectivité Territoriale de Guyane (CTG), Philippe Bouba, 5e vice-président délégué à l’enseignement supérieur et à la recherche, d’Alain Ayong Le Kama, recteur de l’Académie de Guyane, et d’Antoine Primerose, président de l’Université de Guyane.

Il s’agissait pour ce premier comité de présenter un état des lieux et d’en faire le diagnostic.

En ouverture de séance, Gabriel Serville, président de la Collectivité Territoriale de Guyane, a indiqué :

” L’objectif est de dépeindre une situation et d’expliquer à partir de celle-ci comment nous allons mettre en orbite un certain nombre d’objectifs et faire en sorte que tous les acteurs qui gravitent autour de l’enseignement supérieur, la recherche et l’innovation soient en capacité d’apporter leur contribution en direction de l’atteinte de cette excellence, sur ce territoire de défis qu’est la Guyane.”

Le Schéma Régional de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation 2022-2026 se doit de répondre à plusieurs défis sur le territoire que ce soit au niveau économique, démographique, social ou encore en matière de rayonnement et d’attractivité.
Après avoir observé les marges de progression au regard des niveaux de qualification actuels des jeunes et de leur parcours scolaire, le maillage territorial de l’enseignement supérieur peu adapté aux dynamiques démographiques infrarégionales a été étudié en corrélation avec le marché de l’emploi dont les métiers en tension identifiés.
A l’issue de la présentation de l’état des lieux, plusieurs leviers prioritaires ont été présentés :
  • Accroître le niveau de qualification de la population
  • Accompagner les besoins en compétences des entreprises du territoire
  • Soutenir le développement des filières stratégiques et en émergence
  • Renforcer l’impact territorial des activités de recherche

Dans un second temps, il sera question de l’organisation et de l’animation de la concertation puis, dans la dernière phase, de la rédaction et du partage de ce schéma.

Consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email