mercredi 27 octobre 2021
21 avril 2021

Hauts-de-France : des conférences territoriales sur la vie étudiante

La Région Hauts-de-France et la Région académique Hauts-de-France organisent des ateliers dédiés à la vie étudiante. Déclinés en 7 conférences territoriales, ils se dérouleront entre le mois d’avril et juin sur l’ensemble des Hauts-de-France.

étudiants, conditions de vie, Régions, Hauts-de-France L’objectif : présenter les dispositifs d’aides à disposition des étudiants, recenser les bonnes pratiques, coordonner les initiatives existantes et agir en complémentarité pour lutter efficacement contre la précarité étudiante et en faveur de l’amélioration de la vie des étudiants et de leur insertion professionnelle.

Répondre aux besoins des étudiants

La crise sanitaire de la Covid-19 a un impact majeur sur la vie des étudiants, tant sur leur formation, leur santé, leur situation économique et sociale que sur leur vie quotidienne. Afin d’apporter des réponses et des perspectives concrètes aux étudiants, des ateliers territoriaux dédiés à la vie étudiante sont prévus.

Cette initiative conjointe a été lancée lors d’une réunion avec l’ensemble des universités des Hauts -de-France, de la Conférence Régionale des Grandes Ecoles et des CROUS le 6 avril dernier.

Ces ateliers s’inscrivent dans la continuité des travaux initiés dans le cadre du Schéma Régional de l’Enseignement Supérieur, de l’Innovation et de la Recherche (SRESRI), qui a mis en évidence « la nécessité de regrouper les acteurs et dispositifs sur la vie étudiante pour davantage de coordination et de lisibilité. »

 

Un travail collectif au service des étudiants

Les organisateurs co-présideront 7 ateliers territoriaux sur la vie étudiante dans les territoires suivants : Littoral, Hainaut-Cambrésis, Aisne, Artois, Oise, Métropole Européenne de Lille et Somme. Une attention sera apportée aux enjeux, qui sont très variables d’un territoire à l’autre. Cette série d’ateliers débutera avec l’Université du Littoral-Côte-d’Opale et le Littoral.

Durant ces ateliers, les universités et écoles, les collectivités territoriales, les représentants étudiants, les représentants du monde socio économique, les associations caritatives, les services compétents de l’État et de la Région échangeront sur les dispositifs que chacun d’entre eux ont mobilisés .

L’objectif est de mobiliser toutes les forces du territoire et acteurs de la vie étudiante sur des thématiques variées allant de la crise sanitaire à l’insertion professionnelle. Tous travaillent ensemble dans l’optique d’accompagner au mieux les jeunes dans cette crise et au-delà dans leur réussite et leur insertion professionnelle. L’élévation du niveau de formation et la réussite des études des jeunes constitue en effet un enjeu d’avenir pour les Hauts-de-France.

 

Consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email