11 mai 2022

Centre-Val de Loire : Orléans – une nouvelle formation en médecine dès la rentrée 2022

médecine, santé, université, enseignement supérieure,Dès la rentrée de septembre 2022, ouverture d’un département de formation médicale à l’Université d’Orléans, en préfiguration de la création d’une faculté hospitalo-universitaire en 2025 et renforcement des moyens de l’Université de Tours. Objectif : former 500 étudiants par an en Centre-Val de Loire d’ici 2025 et irriguer la région en Internes afin de lutter contre les déserts médicaux.

Plus de médecins pour améliorer l’accès aux soins des habitants

En septembre prochain, une formation en médecine ouvrira à l’Université d’Orléans afin de compléter celle de Tours. Pour l’année universitaire 2022-2023, 105 étudiants de première année suivront des cours dans le cadre de la filière PASS (Parcours Accès Santé Spécifique). En parallèle, la capacité de la filière LAS (Licences Accès Santé) sera augmentée de 90 places.
Une manière efficace d’améliorer l’accès aux soins des habitants et de lutter contre les déserts médicaux. Aujourd’hui, alors que la moyenne nationale est de 123,8 médecins pour 100 000 habitants, elle n’est que de 97,9 en Centre-Val de Loire.

La Région Centre-Val de Loire mobilisée pour atteindre un objectif ambitieux

L’ouverture de cette formation de médecins à Orléans est le fruit de la détermination sans faille de François Bonneau. En effet, le président de la Région Centre-Val de Loire et le président du CESER Eric Chevée ont sollicité une audience auprès du Premier ministre afin de souligner l’urgence de développer un enseignement en médecine à Orléans. Cette démarche a reçu le soutien de nombreux parlementaires, présidents de Département, présidents d’Agglomération et de Métropole, et maires de grandes villes de notre région.

François Bonneau se dit pleinement satisfait de l’annonce d’une nouvelle formation de médecins à Orléans. « C’est une décision historique. En formant non plus 300 mais 500 médecins par an en Centre-Val de Loire, nous répondons à un vrai besoin de nos concitoyens. Les effets ne se feront bien sûr pas sentir immédiatement, mais c’était important d’agir maintenant », martèle-t-il.

Consulter l’article

Partager cet article :

About lrakotoalandraibe

  • Email