jeudi 26 novembre 2020
6 novembre 2020

Centre-Val de Loire: crise sanitaire, les actions régionales pour soutenir les habitants, acteurs et territoires

Alors que la crise sanitaire s’intensifie partout en France, la Région Centre-Val de Loire, qui s’est montrée très réactive lors du premier confinement, se mobilise de nouveau dans une démarche de solidarité. Le Président de la Région a détaillé mardi 3 novembre les actions qui vont être menées en faveur des habitants et des entreprises du territoire. 

crise sanitaire, Centre-Val de Loire, Région, Covid-19

Transports, enseignement… les mesures pour faciliter le quotidien des habitants de la Région

En cette deuxième période de confinement, la Région renforce sa mobilisation pour combattre la menace d’un drame sanitaire, social et économique. « Dans le contexte de crise sanitaire d’une extrême gravité, l’action publique doit être la plus solidaire et la plus attentive aux plus fragiles », insiste le Président de la Région.

Comme au printemps dernier, les transports en commun sont gratuits pour le personnel soignant et les étudiants en santé, sur présentation d’un justificatif.

De plus, les prélèvements automatiques pour les abonnements annuels Rémi seront suspendus début décembre. Les abonnés ayant acheté un abonnement en novembre par anticipation entre le 20 et 28 octobre 2020 seront quant à eux remboursés. Concernant les billets occasionnels, ils peuvent également être remboursés exceptionnellement, si leur date de validité est comprise entre le 2 novembre et le 1er décembre.

Quant aux transports scolaires, ils sont maintenus aux horaires et circuits habituels, avec port du masque obligatoire dès 6 ans.

« Un outil de classe virtuelle a été intégré dans l’ENT (Environnement Numérique de Travail) pour permettre à 10 000 utilisateurs de se connecter en même temps »

Lors du confinement du mois de mars, la Région avait mis 500 ordinateurs à la disposition des élèves. Pour ce deuxième confinement, 2 000 ordinateurs supplémentaires vont être livrés en novembre. Ainsi, les établissements qui souhaitent mettre en place une partie de l’enseignement à distance pourront prêter du matériel aux élèves qui en ont besoin.

Pour organiser et faciliter les cours à distance, la Région a également commandé 160 caméras et 200 webcams avec trépieds, qui seront livrées au cours du mois de novembre. Enfin, un outil de classe virtuelle a été intégré dans l’ENT (Environnement Numérique de Travail), permettant la connexion simultanée de 10 000 utilisateurs, soit la tenue de 350 à 400 classes virtuelles.

Par exemple :

•    Le dispositif du Fonds Renaissance, destiné aux entreprises de moins de 10 salariés, est prolongé et ses conditions sont assouplies.
•    Le Prêt CAP Rebond, doté de 16 millions d’euros en faveur des PME et PMI fragilisées, est également réactivé.

Enfin, la plateforme Produits frais et locaux en Centre-Val de Loire (nouvelle fenêtre) fait également son retour. Le site, qui avait rencontré un franc succès lors du premier confinement, permet de trouver des artisans et producteurs à proximité de son domicile, pour s’approvisionner en produits frais régionaux.

Focus sur les commerçants locaux

Pour soutenir les commerçants locaux en cette période difficile, la Région va également créer très prochainement une plateforme régionale. Ce Portail vise à identifier et encourager les initiatives de ventes en ligne, de livraison, de click and collect des commerces du territoire régional. En parallèle de ce lancement, des chèques « digitalisation » de 500€ vont être mis en place pour permettre aux petits commerces de se lancer dans la vente en ligne.
Pour le Président de la Région, « la possibilité pour un commerçant d’avoir son offre en ligne durablement est absolument nécessaire ». « Nous n’allons pas faire de la mondialisation quand nos cœurs de ville sont en train de mourir. Ce sera un moyen de redonner de la solidarité », poursuit-il.

Poursuivre la formation et encourager le retour à l’emploi, même à distance

Face aux nouvelles mesures de restriction sanitaire, l’insertion sur le marché du travail des jeunes et des personnes éloignées de l’emploi reste une priorité pour la Région.

Pour permettre à ceux qui ont démarré une formation de la poursuivre, une grande partie de l’offre de formation continue s’effectue désormais à distance. Des formules mixtes, en présentiel et distanciel, sont aussi organisées pour des raisons d’apprentissages pratiques. Par ailleurs, les rémunérations pour les stagiaires de la Formation Professionnelle sont maintenues.

Aussi, pour continuer d’informer les jeunes sur les opportunités d’emploi et de formation dans la région, les Forums de l’Orientation seront organisés en version digitale. Enfin, les salariés en chômage partiel pourront de nouveau participer à des formations à distance grâce aux Visas Libre Savoir.

Focus sur la formation avec le Combo-parfait

Afin d’accompagner et soutenir les jeunes dans cette période qui les fragilise, la Région lance dans le cadre du PACTE (investissement dans les compétences) le COMBOT PARFAIT : 5 000 parcours de formation pour els jeunes sans qualification ou post-bac :

  • Une formation pré-qualifiante ou qualifiante vers un métier en relation avec les besoins actuels et futurs de l’économie, s’agissant notamment des filières de la transition écologique
  • Une rémunération de 500 €/mois pour tous les jeunes pendant la formation,
  • Une aide de 200 € pour faciliter l’entrée en formation,
  • Une aide accrue pour faire face aux frais de transport et d’hébergement,
  • La prise en charge du permis de conduire (jusqu’à 1800 €).

Ainsi, la mobilisation de la Région est globale, et aucun acteur ne sera laissé de côté. Toutes ces mesures s’inscrivent dans la continuité du Plan de relance régional, fort de 40 actions et d’un budget de 500 millions d’euros, dévoilé en octobre dernier.

Consulter l’article

 

Partager cet article :

About lrakotoalandraibe

  • Email