dimanche 25 octobre 2020
11 septembre 2020

Bretagne: le projet d’éoliennes flottantes d’ici 2030

Identifiée comme une zone à fort potentiel, la Bretagne devrait accueillir deux parcs d’éoliennes flottantes sur son littoral Sud d’ici 2030. Aujourd’hui se tient la première rencontre du débat public ouvert jusqu’au 30 novembre 2020 sur le projet. Bretagne, Région, éoliennes flottantes

En 2030, 40% de l’électricité devra provenir de sources renouvelables, en particulier grâce au développement de l’éolien en mer ! C’est ce que prévoit la programmation pluriannuelle décidée par l’Etat pour les 10 ans à venir. Le projet d’éoliennes flottantes au Sud de la Bretagne devrait contribuer à cet objectif. Le littoral Sud a été, en effet, identifié comme une zone particulièrement favorable pour développer l’éolien flottant : une technologie innovante pour bénéficier des vents les plus forts et réguliers au large des côtes.

Deux parcs éoliens en mer

Deux parcs éoliens en mer flottants, l’un de 250 MW et l’autre pouvant aller jusqu’à 500 MW, ainsi que leur raccordement commun, doivent y être implantés. C’est l’ensemble de ce projet qui est soumis au débat public organisé par la Commission nationale du débat public : le débat porte sur le choix de la zone d’implantation et sur les multiples enjeux (environnementaux, économiques…) du projet. Ce n’est qu’à l’issue de ce débat que pourra être lancé un premier appel d’offres pour le réaliser.

La Bretagne dans la transition énergétique

La Bretagne dispose de nombreux atouts (ressources naturelles très importantes, potentiel scientifique et technologique, forte culture maritime…). Engagée depuis plus de 10 ans dans la transition énergétique de son territoire, la Région met, en particulier, en œuvre une politique très volontariste pour développer les énergies marines, avec un double objectif :

  • Réduire la dépendance énergétique du territoire et lutter contre le réchauffement climatique.
  • Favoriser le développement en Bretagne d’une filière industrielle forte, qui rayonne à l’international.
    Ce projet porté par le ministère de la Transition écologique associe étroitement Réseau Transport d’Électricité et la Région Bretagne en maîtrise d’ouvrage associée.

 

Consulter l’article

Partager cet article :

About lrakotoalandraibe

  • Email