dimanche 25 octobre 2020
5 mai 2020

Bretagne : Projets de production de masques, réaction de Loïg Chesnais-Girard

La situation de crise sanitaire et l’historique du site de production de masques à Plaintel ont poussé les présidents de Saint-Brieuc Armor Agglomération, du Département des Côtes d’Armor et de la Région Bretagne à exprimer unanimement leur disponibilité pour accompagner des projets de production de masques en Bretagne.

Depuis, plusieurs projets, portés par des entreprises bretonnes qui diversifient leur production, se sont concrétisés avec l’aide de la Région Bretagne.

Par ailleurs, aujourd’hui, trois projets dédiés à la fabrication de masques sont en cours en Bretagne :

  • Un projet industriel porté par le groupe Intermarché sur le site de production de couches à Ploërmel (56). Acteur important de l’agroalimentaire en Bretagne, le groupe Intermarché a investi dans 5 lignes de production de masques FFP2 et chirurgicaux. Avec une commande d’État déjà validée, ce projet produira 135 millions de masques à l’année, dont 74 millions en FFP2 et 61 millions en chirurgicaux. L’activité démarrera en juillet 2020 avec 50 salariés.
  • Un projet coopératif en cours de réflexion pour permettre une production durable de masques sur le territoire de Saint-Brieuc Agglomération. De taille modeste (20 millions de masques par an), cette initiative s’appuie sur d’anciens collaborateurs de l’usine Honeywell de Plaintel (22) et agrège des acteurs bretons du domaine de la santé, du médico-social, des filières de l’agroalimentaire, du bâtiment et de la navale. Le montage de ce projet pourrait aboutir à un démarrage de production dans 4 à 6 mois et générera une dizaine d’emplois. L’ancien secrétaire d’État Guy Hascoët a été missionné par la Région Bretagne pour suivre la faisabilité de ce projet et accompagner ceux qui le portent.
  • Un projet annoncé ce mardi soir par Jean-Jacques Fuan, Marc Le Fur et Abdallah Chatila, qui consisterait à reprendre le site emblématique de Chaffoteaux et Maury, à Ploufragan (22), pour y investir 15 M€ afin d’y produire 250 millions de masques par an début 2021. Cette activité emploierait jusqu’à 120 personnes.

    Si les deux premiers projets sont bien identifiés par le Conseil régional, Loïg Chesnais-Girard, son Président, a indiqué découvrir ce mardi soir le troisième projet par la presse : « Notre mobilisation, depuis plusieurs semaines, a permis de générer de nombreuses marques d’intérêt d’investisseurs de Bretagne et d’ailleurs. Je suis étonné de la capacité d’engagement de cet industriel qui aurait signé la reprise de Chaffoteaux sans prendre aucun contact avec nous. Mais, bien entendu, si ce projet est viable et qu’il permet le développement de l’emploi en Côtes d’Armor, il sera regardé très positivement ».

Consulter le communiqué de presse en ligne.

Partager cet article :

About souakla

  • Email