lundi 04 juillet 2022
31 mai 2022

Bourgogne-Franche-Comté : enseignement supérieur – “un matériel extraordinaire grâce à la Région”

Marie-Guite Dufay a visité l’IFMS et l’UTBM à Montbéliard le 24 mai 2022. La Région Bourgogne-Franche-Comté a apporté son soutien à ces écoles, en finançant leur accessibilité, du matériel et des équipements.

enseignement supérieur

 

« On dispose d’un matériel de formation extraordinaire financé par le conseil régional. Les métiers de la santé sont essentiels et nous faisons tout pour nous adapter aux besoins et aux carrières des étudiants », a exposé Pascal Mathis, directeur de l’hôpital de Nord Franche-Comté. En effet, à l’nstitut de Formation aux Métiers de la Santé, les étudiants peuvent s’entraîner sur des mannequins connectés, des bras en plastique ultra réalistes destinés aux prises de sang, ainsi que des gilets simulateurs de vieillissement.”

« Ces gilets reproduisent la posture des personnes âgées, dont le centre de gravité se modifie au fil du temps. Ils pèsent 15 kilos et imitent la rigidité de la colonne vertébrale », explique une professeure infirmière présente sur place. L’établissement dispose aussi de mannequins gériatriques « 2.0 » capables de respirer, et même de communiquer par le biais d’un micro. « Nous mettons en place des scénarios pour que les étudiants soient au plus proche de la réalité et qu’ils soient poussés à la réflexion », ajoute la professeure.

 

Plus de 3 millions d’euros pour l’IFMS en 2021

L’IFMS est le troisième plus gros institut de formation paramédicale de Bourgogne-Franche-Comté. Dirigé par Christine Meyer et rattaché à l’hôpital de Trévenans, l’institut accueille 725 élèves répartis sur trois filières : infirmiers, masseurs-kinésithérapeutes et aides-soignants. Pour l’année 2021, la Région a accordé 3 177 216 € à cette école et a financé la formation de 76 demandeurs d’emploi. La collectivité a également accordé 201 bourses à des étudiants pour la rentrée 2021.
« Le partenariat que nous avons, entre la Région et cette école, est unique en France », a lancé Marie-Guite Dufay, face aux étudiants. « Nous portons beaucoup d’intérêt à vos écoles et la question des rémunérations des professionnels de la santé est à mes yeux primordiale. Nous faisons partie des Régions qui ont tout fait pour améliorer les conditions d’accueil des étudiants. »

 

Marie-Guite Dufay s’est ensuite rendue au Laboratoire de Connaissance et Intelligence Artificielle Distribuées (CIAD), appartenant à l’Université de technologie de Belfort Montbéliard (UTBM). Au total, 70 enseignants-chercheurs et étudiants en doctorat travaillent sur les Intelligences Artificielles Hybrides.
« Nos chercheurs ont conçu un véhicule autonome : des modèles de Renault Zoé sans conducteur, capables de s’adapter à un environnement complexe. Grâce à ces voitures, nous avons remporté le deuxième prix du parcours Urbain du Challenge UTAC, qui est la toute première compétition dédiée au véhicule autonome en Europe ! », esquisse fièrement François Jouffroy, directeur de la communication de l’UTBM. En 2021, la Région a donné 337 814 € au laboratoire CIAD. Cette année, 166 282 € leur ont été octroyés.

Consulter l’article

Partager cet article :

About lrakotoalandraibe

  • Email