20 janvier 2021

Auvergne-Rhône-Alpes: plan de relance État-Région, 3 milliards d’euros investis pour les projets de la Région

L’État et la Région Auvergne-Rhône-Alpes ont signé, samedi 16 janvier à l’Hôtel de région de Lyon, un accord représentant 3 milliards d’euros d’investissements pour les deux années à venir, de manière à relancer l’activité économique dans tous les territoires de la Région.

plan de relance, Accord Etat-Région, Auvergne-Rhône-AlpesLa signature d’un accord État-Région pour la relance économique en Auvergne-Rhône-Alpes était attendue. Cet engagement a été acté samedi 16 janvier à Lyon par le président de la Région Laurent Wauquiez, qui a accueilli le Premier Ministre Jean Castex et Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, pour cette signature officielle.

Ce plan de relance comprend, au total, 3 milliards d’euros d’investissements programmés sur 2021-2022. Il comporte un important volet numérique et deux pactes ferroviaires conséquents, pour Auvergne et Rhône-Alpes, en plus de l’accompagnement de centaines de projets dans les territoires des 12 départements.

Relancer l’activité économique, protéger les territoires

Cet accord a été construit grâce au travail commun des services de l’État et de la Région. Son premier objectif est de relancer l’activité économique au sein des territoires d’Auvergne-Rhône-Alpes et de les protéger face à la crise. L’enjeu est aussi de faire d’Auvergne-Rhône-Alpes la première Région durable d’Europe, et d’améliorer la compétitivité et la souveraineté économique de tous ses territoires.

L’accord État-Région pour la relance en Auvergne-Rhône-Alpes comprend :

  • Un accord principal sur l’accompagnement de projets prioritaires dans les territoiresdont le but est d’améliorer la cohésion territoriale et la compétitivité de la région, tout en investissant pour le développement durable ;
  • Le pacte ferroviaire pour l’Auvergne, signé en octobre dernier, doté de 280 millions d’euros ;
  • Un pacte ferroviaire pour Rhône-Alpes, doté de 480 millions d’euros ;
  • Un accord sur l’aménagement d’infrastructures de transport alternatives au projet d’autoroute A45, doté de 200 millions d’euros ;
  • Un accord « Un jeune, une solution », doté de 128 millions d’euros, qui permettra la création de 10000 places de formation dans des secteurs en tension ;
  • Un protocole d’accord pour la généralisation de la fibre optique en Auvergne, doté de 123 millions d’euros.

 

Consulter l’article

 

Partager cet article :

About lrakotoalandraibe

  • Email