lundi 26 juillet 2021
15 juin 2021

Suez /Outre-mer : #JourneeMondialedelOcean – le rôle de l’Outre-mer dans la préservation des océans

Depuis 1992, la journée du 8 juin célèbre les océans pour sensibiliser le grand public au rôle crucial qu’ils jouent dans notre subsistance ainsi qu’aux différents moyens qui existent pour les protéger. Cette année 2021, aura pour thématique : « L’océan : vie et moyen de subsistance ». Depuis 150 ans, les équipes de SUEZ en partenariat avec nos Régions d’Outre-mer innovent sans cesse pour la préservation du milieu marin et le développement de l’économie bleue.

Ocean, Outre-mer, journée mondiale, 8 juin, Biodiversité

Avec ses 11 millions de km2 de Zone Economique Exclusive (ZEE) – dont 97% relèvent des territoires d’outre-mer – le domaine maritime français est au 2ème rang mondial. La volonté de la France d’agir pour la préservation du milieu marin et le développement de l’économie bleue s’affiche dans les grands débats internationaux, avec un atout considérable : sa présence sur tous les océans de la planète.

Nos Régions d’Outre-mer relèvent le grand défi de la pollution plastique des océans 

La production mondiale de plastique s’élève à plus de 400 millions de tonnes par an. Une partie est actuellement recyclée mais chaque année plusieurs millions de tonnes finissent également dans les océans. Les solutions de recyclage et de valorisation des déchets – notamment plastiques –  permettent ainsi d’anticiper et de préserver le capital naturel et l’environnement.

Plusieurs actions sont menées par nos Régions et Collectivités d’Outre-Mer :

A Mayotte, l’écopole de STAR Mayotte traite les DASRI (déchets d’activités de soins à risques infectieux) et valorise également les déchets d’emballages, de cartons, de plastique, de batteries, de piles, de canettes et de verre… Le site traite chaque année près de 48 300 tonnes de déchets, participant ainsi à la préservation du lagon mahorais.

A l’Ile de la Réunion, INOVEST, construit par SUEZ,  est le premier site industriel de l’océan Indien qui intègre 3 filières de valorisation des déchets ménagers et industriels. Il permettra de valoriser 72,5 % des déchets, un taux inédit en Europe.

Toujours sur l’île de La Réunion, cinq acteurs locaux s’engagent dans la lutte contre l’usage du plastique et la protection de l’environnement du territoire : le 7 juillet 2020, Antenne Réunion, le Crédit Agricole de La Réunion, EDF Réunion, E. Leclerc Réunion et SUEZ R&V Réunion ont acté la création de l’association Plastik’ Akoz.

 

 

Partager cet article :

About lrakotoalandraibe

  • Email