9 mars 2022

Suez Outre-mer : les femmes de l’environnement en Outre-mer – engagées pour un avenir durable !

suez Outre mer, journée des droits des femmesDe la production d’eau potable à l’assainissement en passant par la gestion des déchets, venez à la rencontre de Nathalie en Guyane, Madeleine et Méryle en Nouvelle-Calédonie, Hereiti et Emmanuelle en Polynésie, Béatrice en Martinique, Fatima à Mayotte, Virginie et Diana à La Réunion.

Leurs missions : produire de l’eau potable, assurer la gestion des déchets et l’assainissement des eaux…

Elles sont opératrices d’usine, électrotechniciennes, chercheuses de fuite, ordonnanceurs, responsables de quais de transfert, responsables de laboratoires. Leurs missions : produire de l’eau potable, la distribuer et l’économiser pour préserver la ressource. En assurant la gestion des déchets et l’assainissement des eaux usées, elles préservent la qualité de vie.

Nathalie Azor est opératrice d’usine à la Société Guyanaise des Eaux. « Mon rôle dans l’usine de traitement d’eau potable est de surveiller et de faire fonctionner les installations et les systèmes de commandes servant au pompage, au filtrage et au traitement de l’eau et de contrôler la qualité de l’eau produite ».

 

… recycler et valoriser pour un avenir durable

Diana à La Réunion et Méryle en Nouvelle-Calédonie ont le même objectif : recycler et valoriser pour transformer les déchets et les eaux usées en ressources.

Diana Alibhaye est ingénieure process et production sur INOVEST, le premier site industriel de l’océan Indien qui intègre trois filières de valorisation des déchets ménagers et industriels. « Un vrai challenge qui a permis d’arrêter d’enfouir ces déchets et d’inscrire l’île de La Réunion dans un avenir plus durable. J’en suis à l’initiative tous les jours et j’en suis fière ! ».

En Nouvelle-Calédonie, Méryle Bloc, chargée de mission environnement pour la Calédonienne des Eaux, oeuvre depuis neuf ans à la valorisation des boues de stations d’épuration, que ce soit en épandage agricole ou en compostage.

Retrouvez aussi Madeleine Siwoine, électrotechnicienne au service Usine Assainissement de la Calédonienne des Eaux, Hereiti Bernardino, responsable recherche de fuites pour la Polynésienne des Eaux, Béatrice Raquil, responsable du centre VISIO en Martinique, Fatima Bacar, gestionnaire de quai de transports pour Star Mayotte-Star Urahafu, Emmanuelle Sanne, responsable du laboratoire de la Polynésienne des Eaux et Virginie Delort, agent de tri chez VALOI à La Réunion, dans la vidéo des Femmes de l’environnement en outre-mer : des femmes engagées pour un avenir durable !  

https://www.youtube.com/watch?v=Uq3tOcRmHRA

Partager cet article :

About lrakotoalandraibe

  • Email