dimanche 24 octobre 2021
14 octobre 2021

Suez / Outre-mer : #Diversité#Biologique – Le rôle de l’Outre-mer dans la protection de la biodiversité

La France possède le 2ème domaine maritime mondial et abrite 10 % de la biodiversité du monde. 80% de la biodiversité française se trouve dans ses régions et collectivités d’outre-mer, réparties sur 4 océans et 4 continents. Une richesse exceptionnelle qui confère à la France une responsabilité mondiale pour la protection de la planète.

Outre mer, suez, biodiversité,

 

Les outre-mer sont particulièrement concernés par les menaces sur diversité biologique. S’il est globalement reconnu que ces menaces sont souvent d’origine anthropique, la biodiversité des outre-mer est particulièrement mise en danger par le changement climatique, par l’élévation du niveau de la mer dans les zones littorales et par l’augmentation des phénomènes extrêmes (cyclones, sécheresse, inondations, mouvements de terrains associés, tsunami, etc.).

 

Le nécessaire engagement de tous les acteurs des territoires

La protection de la biodiversité est inscrite dans la feuille de route Agenda 2030 de la France et dans le Green Deal Européen. L’implication des collectivités locales est cruciale sur ces sujets, via des stratégies territoriales de préservation et de restauration de la biodiversité. Les acteurs des services essentiels à l’environnement, de la gestion de l’eau et des déchets, y participent : c’est la raison d’être de SUEZ et de ses entreprises locales en outre-mer : « s’engager chaque jour pour préserver les éléments essentiels de notre environnement : l’eau, la terre et l’air, (…) et l’avenir de la biodiversité sur mer comme sur terre ».

Mais au-delà de leurs métiers, la Société Guyanaise des Eaux, la Calédonienne des Eaux, Star Mayotte, la Polynésienne des Eaux, la Société Martiniquaise des Eaux, SUEZ R&V Réunion, Karuker’Ô et Star Urahafu, soutiennent  également des actions locales, scientifiques, citoyennes, pour mieux connaître, protéger et restaurer la diversité biologique des départements et collectivités d’outre-mer.

 

Etang Z’abricots en Martinique : concilier préservation de la biodiversité et activités économiques grâce à la mangrove

Aux côtés de la Communauté d’agglomération du Centre de la Martinique (CACEM) et de scientifiques, les équipes de SUEZ consulting conçoivent une solution résiliente visant à réduire durablement la vulnérabilité du port de plaisance de l’Étang Z’Abricots au changement climatique. En limitant l’agitation du plan d’eau portuaire, la sécurité et le confort des plaisanciers sont assurés et les activités de plaisance peuvent être maintenues. Une ambition commune : démontrer que les solutions fondées sur la nature concilient préservation de la biodiversité et activités économiques.

Pour cela, l’objectif est d’étendre la mangrove sur une pointe sableuse située à l’entrée du port : une fois bien installée, elle constituera un écran naturel et résilient pour la protection du port de plaisance. L’opération commencera sur site fin 2021. Elle s’inscrit dans le projet LIFE intégré ARTISAN (Accroître la Résilience des Territoires au changement climatique par l’Incitation aux Solutions d’Adaptation fondées sur la Nature) financé par la commission européenne et piloté par l’Office français de la biodiversité (OFB).

 

Les outre-mer, gardiens des richesses de la diversité biologique

Si les métiers liés à l’environnement offrent des solutions concrètes aux collectivités pour participer à la préservation des ressources en eau et des milieux naturels, les réponses viennent de tous : citoyens, élus, éducateurs, secteurs économiques et associatifs etc. Ensemble, sachons donc préserver notre biodiversité, richesse inestimable et fragile des territoires ultramarins.

 

Partager cet article :

About lrakotoalandraibe

  • Email