mercredi 04 août 2021
8 février 2021

Accès à la propriété pour tous : le Crédit Mutuel et le CIC déploient la Garantie immobilière solidaire proposée par la Région Île-de-France

Crédit Mutuel, région, Ile-de-France, garantie, immobilière, solidaireLa Région Île-de-France, le Crédit Mutuel Île-de-France, le CIC et les Assurances du Crédit Mutuel  ont signé le 25 novembre 2020  une convention visant à faciliter l’accès à la propriété des Franciliens présentant un risque aggravé de santé.

Ce dispositif, imaginé et porté par la Région Île-de-France, offre aux Franciliens primo-accédants présentant un risque aggravé de santé, qu’ils soient particuliers ou professionnels, la possibilité d’assurer leur crédit immobilier sans aucune surprime. En effet, après application de l’écrêtement prévu par la convention AERAS*, le reste à charge sera intégralement financé par la Région.

Cette solution permet ainsi aux personnes éligibles d’accéder plus facilement à la propriété. Très concrètement, pour en bénéficier, elles n’auront qu’à se rendre dans une caisse locale du Crédit Mutuel Île-de-France ou dans une agence CIC située en Île-de-France à compter du 1er décembre 2020.

En accompagnant le déploiement de la Garantie immobilière solidaire en Île-de-France, Crédit Mutuel Alliance Fédérale et les Assurances du Crédit Mutuel poursuivent leur engagement en faveur d’une assurance des emprunteurs accessible au plus grand nombre.

Pour Valérie Pécresse, Présidente de la Région Île-de-France, “la Région Île-de-France entend mettre fin à une injustice entre les Franciliens en permettant à ceux qui présentent un risque aggravé de santé de devenir propriétaires aux mêmes conditions que les autres. C’est pour eux que nous mettons en place ce fonds de garantie de 3,7 millions d’euros, afin de prendre en charge les surprimes imposées dans les contrats d’assurance. Nous allons ainsi plus loin que le dispositif AERAS, notamment à une période où les taux d’intérêt sont au plus bas et où l’achat en Île-de-France est une assurance sur l’avenir. »

«En rejoignant la Garantie immobilière solidaire proposée par la Région Île-de-France, le Crédit Mutuel et le CIC témoignent de leur engagement à combattre les discriminations liées à la maladie, conformément à leur statut d’entreprise à mission, voulant être la banque de tous, au service d’une société plus solidaire et plus durable. Ils forment le vœu que ce dispositif soit généralisé à tous les territoires », souligne Nicolas Théry, président de Crédit Mutuel Alliance Fédérale et du CIC.

La Garantie immobilière solidaire a déjà reçu le soutien d’autres banques et assureurs. C’est une condition de son succès, qui permettra d’en faire profiter le plus grand nombre.

Un exemple de prise en charge

Muriel a 45 ans. En rémission d’un cancer du sein, elle souhaite emprunter 200 000 euros pour acheter sa résidence principale. La banque lui accorde un prêt sur 20 ans.

  • Sans maladie, l’assurance lui aurait coûté 14 500€ pour toute la durée du prêt.
  • A cause de sa maladie, son assurance lui coûte finalement 58 000€ (surprime de 300%), soit un surcoût de 43 500€.
  • Grâce à la convention AERAS, le cout de l’assurance (surprime incluse) est écrêté à 1,4% du Taux Effectif Global, soit 32 000€. Après cette prise en charge par AERAS,  il reste un surcoût de 17 500€ à la charge de l’assuré.
  • Enfin, grâce à la Garantie Immobilière Solidaire, le reliquat de la surprime (17 500€) est pris en charge par la Région. Le surcoût est entièrement absorbé, et son assurance ne lui coûte plus que 14 500€, au même titre qu’un assuré sans problème de santé.

* Convention AERAS : S’Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email