mercredi 25 mai 2022
19 janvier 2022

La transformation industrielle : au coeur des débats et de l’action des Régions de France

conseil des régions, transformation industrielle, livre blanc, présidents, acteurs industriel, A sabot, Luc Chatel

Le rebond et la transformation de l’industrie française se jouent au cœur des écosystèmes territoriaux et les Régions, cheffes de file du développement économique, sont des partenaires clés des acteurs industriels pour relever les immenses défis (transition énergétique, adaptation des compétences, R&D « Usine du futur »…) auxquels les filières et les entreprises françaises doivent aujourd’hui faire face.

Tel était le thème central des discussions entre les présidents de Région et leurs invités au conseil des régions ce mercredi 19 janvier, Luc Chatel, Président de la Plateforme Automobile (PFA) et Alexandre Saubot, Président de France Industrie.

Rappelant l’impact sans précédent  de la crise sur l’industrie française et l’ampleur des défis à relever (souveraineté ; transition écologique ; compétences) pour restaurer la compétitivité de notre outil industriel, tout en réalisant l’indispensable transition énergétique, A. Saubot a cependant mis en garde contre les fausses solutions (le « carbone ailleurs » ou la « décroissance »).

 

La réindustrialisation de la France doit s’imposer comme un « objectif commun » des politiques publiques

Pour le représentant de France Industrie, la réindustrialisation de la France doit s’imposer comme un « objectif commun » des politiques publiques si nous ne voulons pas voir notre pays « décrocher » dans la concurrence mondiale. Pour rebondir et hisser notre industrie dans le peloton de tête, A. Saubot a présenté les propositions clefs de France Industrie pour alimenter les débats à venir (poursuite de la baisse des impôts de production, simplification et achèvement de la décentralisation…).

Intervenant au nom de la filière, Luc Chatel, Président de la PFA, a dressé à son tour un tableau à la fois réaliste de la situation et des défis de la filière automobile (baisse durable de la production, menaces sur l’emploi, difficultés d’approvisionnement, contraintes liées au respect des objectifs européens de décarbonation dans des délais très courts…), mais aussi optimiste quant à l’avenir de la filière automobile. Des opportunités existent (nouvelles technologies de mobilité, nouvelles chaînes de valeur, nouveaux métiers) et les industriels sont aujourd’hui pleinement mobilisés pour les saisir, mais des mesures fortes doivent être prises aujourd’hui pour dessiner l’avenir de la filière automobile française. Un avenir qui se joue au cœur des écosystèmes territoriaux et avec les régions (investissement massif dans les compétences et dans la R&D, diversification, accélération du déploiement des bornes de recharge…).

 

Les Régions partenaires clés des acteurs industriels pour relever les défis des transformations et de la réindustrialisation

Ces interventions riches et éclairantes ont donné lieu à des échanges nourris avec les président(e)s de région, notamment sur l’action que les régions peuvent dès aujourd’hui efficacement jouer dans l’accompagnement des transformations et la réindustrialisation (action sur la compétitivité hors coût, soutien au déploiement de l’« Usine du futur », développement des ENR, mobilisation des pôles de compétitivité, travaill avec les filières sur l’attractivité des métiers de l’industrie et les compétences).

La présidente Carole Delga a indiqué la détermination des régions à agir en soutien des industriels, et notamment de la filière automobile, fleuron de notre économie, et sans lesquels il ne peut y avoir d’emploi et de territoires dynamiques. Régions de France formulera en ce sens des propositions fortes dans les prochaines semaines, y compris sur la question des moyens budgétaires et des compétences, dans son « livre blanc ».

Partager cet article :

About lrakotoalandraibe

  • Email