dimanche 04 décembre 2022
6 juillet 2022

Rencontre de Carole Delga, Présidente de Régions de France, et Marc Fesneau, ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire

Souveraineté alimentaire, revenu des agriculteurs…

Au cœur des échanges entre Marc Fesneau, ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire et Carole Delga, Présidente de Régions de France, Présidente de la Région Occitanie

Souveraineté alimentaire, mais aussi revenu des agriculteurs, pouvoir d’achat des consommateurs étaient au cœur des échanges ce mardi 3 juillet entre le Ministre de l’Agriculture et la Présidente de Régions de France. Sujets sensibles qui replacent les enjeux de la filière agricole et alimentaire au rang des priorités économiques et sociétales. L’équation est complexe : Les politiques publiques doivent permettre les conditions d’une indépendance alimentaire, dans un contexte international instable et, dans le même temps, assurer les conditions d’une juste rémunération aux agriculteurs, qui plus est quand les coûts de production et notamment de l’énergie sont en perpétuelle augmentation. Un sujet sur lequel les Régions sont particulièrement investies, notamment parce qu’il touche cette France rurale, qui structure nos territoires.

C’est dans un esprit ouvert et constructif que se sont déroulés ces échanges qui ouvrent des perspectives de coopération et de co-construction avec l’État dans la mise en œuvre de solutions pour le monde agricole. Une des pistes de progrès réside par exemple dans l’offre de formation des Régions pour accompagner les mutations du secteur.

Le défi du renouvellement des générations d’agriculteurs constitue l’autre point d’attention de la Présidente, qui devra être étudié et mis en perspective dans le projet de loi d’avenir agricole annoncé par le Ministre pour 2023.

Enfin, les préoccupations environnementales, telles que la ressource en eau, la forêt, la gestion des risques climatiques mais aussi les sujets relatifs à la transition énergétique ont également été évoqués.

Un rendez-vous placé sous les meilleurs auspices, celui du dialogue et de la concertation, et qui témoigne de la volonté conjointe de l’Etat et des Régions à se saisir ensemble, chacun dans le cadre de ses compétences, des grands enjeux auxquels l’agriculture va être confrontée.

Partager cet article :

About rdfadmin

  • Email