lundi 25 octobre 2021
21 mai 2021

Loi Molac sur les langues régionales : une décision incompréhensible du Conseil constitutionnel

La censure par le Conseil constitutionnel de deux articles de loi Molac sur les langues régionales est incompréhensible pour les Régions.

Loi Molac, Conseil Constitutionnel, langues régionales, Régions

Dans leur décision, les « sages » ont validé le forfait scolaire qui permet aux communes de financer l’enseignement associatif et privé. Mais dans un même élan, ils censurent l’enseignement immersif en langue régionale dans les écoles publiques et privées sous contrat! Et pour faire bonne mesure les signes diacritiques régionaux restent bannis de l’état-civil !

Après ce « en même temps constitutionnel », les Régions réaffirment leur position unanime exprimée le 16 mars dernier : nos langues, ce sont nos vies. Elles font bel et bien partie du patrimoine de la France, comme le proclame notre Constitution depuis 2008, dans son article 75-1.

Valorisons nos langues régionales !

Arrêtons d’avoir peur de nos langues régionales, protégeons-les, valorisons-les, sauvons-les ! Elles sont une richesse pour tous les Français et un trésor pour notre biodiversité culturelle !

L’unité de notre République n’est en rien menacée par l’enseignement des langues régionales. C’est au contraire la diversité linguistique qui est un enrichissement et un facteur de réussite pour nos élèves.

Compétentes sur la préservation et la promotion des langues régionales, les Régions continueront inlassablement à les défendre sur le terrain. Et elles soutiendront toutes les initiatives pour faire évoluer notre Constitution et son interprétation dans le cadre républicain.

Communiqué de presse

Partager cet article :

About lrakotoalandraibe

  • Email