mardi 07 février 2023
18 janvier 2023

[Communiqué] 60e anniversaire du traité de l’Élysée : les Régions françaises et les Länder allemands se réunissent pour une session commune à Strasbourg

Sur invitation des Régions de France et de la Région Grand Est, une rencontre entre les représentants des régions françaises et les membres de la conférence des ministres des Affaires européennes s’est tenue à Strasbourg les 17 et 18 janvier 2023. La séance de travail commune a fait suite à une première rencontre dans le cadre de la 84e conférence des ministres des Affaires européennes. L’événement organisé à Perl-Nennig en septembre 2020 était entièrement placé sous le signe du 60e anniversaire de la signature du traité de l’Élysée (22 janvier 1963). Les représentants des deux pays ont également abordé la mise en œuvre régionale du pacte vert pour l’Europe, l’emploi des jeunes dans le contexte franco-allemand, mais aussi les perspectives d’action que les fonds européens ouvrent au niveau régional. 

Le chef de la chancellerie de Saxe-Anhalt et actuel président de la conférence des ministres des Affaires européennes, Rainer Robra, s’est montré très satisfait du déroulement de l’échange : « La séance commune a été marquée par l’examen de thèmes intéressants et pertinents, et par une collaboration rapprochée et bienveillante, qui sont, à mon avis, des éléments essentiels pour une coopération franco-allemande approfondie et s’inscrivent tout à fait dans l’esprit du traité de l’Élysée. Outre de nombreux sujets importants, j’ai été particulièrement heureux de notre échange sur le thème de la jeunesse. L’une de nos missions communes est d’entretenir sans cesse l’enthousiasme des générations futures pour l’Europe, et donc de permettre et d’encourager les expériences pro-européennes et interculturelles. De telles expériences sont également essentielles pour l’avenir de l’amitié franco-allemande. »

 

 

 

 

 

Pour la Présidente de Régions de France, Carole Delga : « C’est une séquence importante pour l’amitié franco-allemande alors que Régions françaises et Länder allemands sont réunis aujourd’hui seulement pour la troisième fois de leur histoire en vingt ans, à l’occasion de la célébration du soixantième anniversaire du Traité de l’Élysée. Cette journée, placée sous l’aune du Pacte Vert européen, a permis de conforter le rôle incontournable des régions françaises pour la transition écologique de nos territoires et la nécessité pour la France de s’inspirer du modèle allemand pour une plus grande décentralisation de notre pays. Nous nous engageons aujourd’hui à accélérer la coopération avec nos voisins d’Outre-Rhin afin d’améliorer notre transition environnementale et énergétique, la mobilité entre nos jeunes et multiplier l’utilisation des fonds européens en faveur de l’aménagement durable de nos territoires. Parmi les priorités dans les mois qui viennent, nous allons travailler à la création d’un véritable Airbus du ferroviaire pour accompagner la décarbonation des mobilités. L’Europe doit ainsi investir massivement dans le cadre du Pace Vert en faveur du financement de la régénération, la modernisation et l’extension des réseaux ferrés nationaux et européens. »

 

 

Le Président de la Région Grand Est, Franck Leroy, a souligné : « Je suis particulièrement honoré, en tant que Président de la Région Grand Est, d’accueillir –en l’honneur des soixante ans du Traité de l’Elysée- les représentants des Länder allemands et des Régions françaises. Il nous revient naturellement de poursuivre notre coopération dans les jalons posés par nos illustres prédécesseurs, le général de Gaulle et le chancelier Adenauer, mais également de faire en sorte que la discussion franco-allemande se penche sur les grands sujets de notre temps, à commencer par la lutte contre le changement climatique. C’est ce à quoi nous nous employons dès à présent. »

 

 

Une déclaration commune adoptée par les régions françaises et la conférence des ministres des Affaires européennes souligne l’importance primordiale du traité de l’Élysée en tant que fondement de l’amitié franco-allemande et comme pierre angulaire de l’intégration européenne.

Le traité d’Aix-la-Chapelle du 22 janvier 2019 a donné de nouvelles impulsions importantes pour une plus grande cohésion européenne, mais une meilleure interconnexion dans la recherche et la santé publique serait souhaitable.

 

 

 

Les Régions et les Länder ont également à cœur le thème de la promotion des rencontres entre jeunes. Un moment fort de la séance a donc été la participation de jeunes Français et Allemands et la présentation d’un projet de l’Office franco-allemand pour la jeunesse (OFAJ), représenté par ses deux secrétaires généraux, Anne Tallineau et Tobias Bütow, qui fêtera également son 60e anniversaire en 2023.

Les membres de la conférence des ministres des Affaires européennes et les représentants des régions françaises formulent en outre dans leur déclaration des préoccupations centrales concernant les financements européens, dont ils bénéficient tous deux de diverses manières. Ils soulignent notamment l’importance d’une poursuite ciblée de la politique de cohésion pour toutes les régions d’Europe et d’une dotation adéquate des fonds structurels et d’investissement européens, même après 2027. Des instruments tels que le Fonds de transition juste, qui soutient les régions charbonnières dans leur transition, ont également joué un rôle important dans la réussite de la transition verte.

Afin d’atteindre les objectifs clés du pacte vert pour l’Europe en tant que stratégie de croissance et de renforcer le rôle de pionnier ou de modèle européen dans le domaine de l’économie durable et de la neutralité climatique, les régions françaises et les Länder soulignent la nécessité de promouvoir les investissements stratégiques. Les Projets importants d’intérêt européen commun (PIIEC), entre autres, devraient être poursuivis plus rapidement et plus énergiquement.

Un appel est par ailleurs lancé à la Commission européenne pour qu’elle réexamine la dotation financière des programmes Interreg transfrontaliers et transnationaux.

Tournés vers l’avenir, les régions françaises et les membres de la conférence des ministres des Affaires européennes ont convenu de poursuivre leur dialogue par des rencontres régulières, afin de pouvoir accompagner les changements structurels en cours.

Vous pouvez consulter la déclaration commune en cliquant ici. 

Communiqué de presse

Partager cet article :

About lrakotoalandraibe

  • Email