dimanche 11 avril 2021
26 novembre 2020

Communes, Départements et Régions proposent d’être les “QG opérationnels” de la vaccination Covid-19

François Baroin (AMF), Dominique Bussereau (ADF) et Hervé Morin (Régions de France) au Congrès 2020 des Régions de France au siège de la Région Île-de-France le 19 octobre 2020

Communes, Départements et Régions proposent d’être les “QG opérationnels” de la campagne de vaccination contre le Covid-19, en copilotage avec les Agences régionales de santé (ARS), écrivent les présidents des 3 associations réunies dans Territoires Unis dans un courrier commun adressé le 24 novembre 2020 au ministre de la Solidarité et de la Santé Olivier Véran.

Citant en exemple l’Allemagne, où “l’État fédéral et les Länder sont déjà en ordre de marche avec une articulation claire”, mais aussi l’Italie et l’Espagne, les présidents François Baroin (AMF), Dominique Bussereau (ADF) et Renaud Muselier (Régions de France) se disent “prêts à travailler pour le succès de cette campagne de vaccination” dans les territoires.

“Très concrètement, Communes, Départements et Régions se mobiliseront à différents niveaux. Les Communes ont une grande habitude des campagnes de vaccination ou de dépistage. Les Communes mettraient donc des locaux adaptés et leurs personnels à disposition. Les Départements prendraient en charge la vaccination des populations prioritaires définies par la HAS (résidents des EHPAD, personnes âgées à domicile ; personnes en situation de handicap ; agents au contact du public dans les établissements scolaires ; publics précaires…). Les Régions, en accord avec les autorités sanitaires, les Départements et Communes, décideraient des lieux d’implantations des centres de vaccination, organiseraient l’acheminement des vaccins et participeraient à l’achat de congélateurs pour leur stockage. Les étudiants des formations sanitaires et sociales pourraient être mobilisés”, explique Territoires Unis.

“Ces propositions peuvent évidemment évoluer en fonction des échanges avec les services de l’État”, précisent l’AMF, l’ADF et Régions de France.

La mobilisation des collectivités, condition du succès

“Ce ne sont là que des exemples possibles, mais notre volonté de devenir le QG opérationnel de cette campagne de vaccination, en copilotage avec les ARS, est totale. Il en va de son succès sur le terrain, comme de son acceptabilité politique”, souligne le courrier commun.

François Baroin, Dominique Bussereau et Renaud Muselier rappellent que “les collectivités se sont montrées solidaires et efficaces pendant la pandémie”. “Elles sauront l’être dans la campagne de vaccination en créant des synergies avec les autorités sanitaires, en évitant les doublons et en étant au plus près des populations à vacciner”, assurent les Présidents.

Les présidents de l’AMF, de l’ADF et de Régions de France relèvent que “la réussite de cette campagne dépend de l’adhésion de tous les acteurs qui devront convaincre le public du bienfondé de la vaccination”. “Les collectivités seront à vos côtés d’efficaces vecteurs d’information et de communication pour relever ce défi. Nous sommes à votre disposition pour évoquer plus avant les modalités de ce partenariat sanitaire au service de nos concitoyens. Le temps presse”, concluent les Présidents.

Lettre à Olivier Véran-PDF

site Territoires Unis

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email