dimanche 25 octobre 2020
20 mai 2020

Chèques vacances: l’annonce indigne de Jean-Baptiste Lemoyne

Dans un communiqué publié le 20 mai 2020, les Régions ont exprimé leur indignation après l’annonce unilatérale par le secrétaire d’Etat Jean-Baptiste Lemoyne de la mise en place d’un dispositif national sur les chèques vacances quelles seraient amenées à co-financer.

L’idée de contribuer à la relance du tourisme par un dispositif de chèque vacance est une idée élaborée et financée par quelques Régions, et notamment la Région Sud qui a été la première à le mettre en place.

L’État s’est montré intéressé par ce dispositif d’initiative régionale au point de proposer aux Régions volontaires un mécanisme permettant d’en faciliter le déploiement. Des réunions de concertation étaient en cours entre les services à cet effet.

Les Régions sont donc particulièrement choquées d’apprendre par voie de presse l’annonce unilatérale par le secrétaire d’État Jean-Baptiste Lemoyne d’un dispositif national quelles seraient amenées à co-financer.

C’est une méthode d’autant plus détestable que les Régions et l’État collaborent activement sur les plans d’urgence et les mesures de soutien à l’économie, et encore récemment sur le plan tourisme annoncé jeudi dernier et dont les Régions ont salué l’ambition.

Non, Monsieur Lemoyne, les Régions ne sont pas le tiroir-caisse de l’État. Il serait temps d’apprendre ce que partenariat veut dire.

C’est pourquoi nous demandons que le secrétaire d’État revienne immédiatement sur cette annonce et poursuive la discussion qui avait été engagée avec les Régions volontaires afin que la mesure conserve son caractère régional et différencié, avec les Régions qui l’ont initiée, dans le respect de leur prérogatives.

C’est de cette manière que ce dispositif sera le plus efficace, et le plus adapté aux besoins des entreprises du secteur et à la situation de nos concitoyens.

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email