lundi 04 juillet 2022
3 juin 2022

Adoption de l’Accord de partenariat français – Plus de 18,4 milliards d’euros de fonds européens à la clé pour nos territoires

accord de partenariat avec la FranceAvec l’adoption de l’Accord de partenariat français par la Commission européenne ce 02 juin 2022, ce sont plus de 18.4 milliards d’euros de fonds européens qui vont être affectés à nos territoires pour la période 2021-2027. Une traduction concrète de la stratégie menée en faveur de la Cohésion des Territoires.

Cette validation vient récompenser près de quatre années intenses de travail entre les services de l’État, les Régions françaises et la Commission européenne.

Ces importantes ressources financières vont permettre aux territoires français de bénéficier de :

  • 9.1 milliards d’euros du Fonds européen pour le Développement Régional afin d’améliorer la compétitivité de nos entreprises, protéger l’environnement et la biodiversité, construire la résilience de nos territoires, améliorer la connectivité et les infrastructures de nos régions, y compris des régions ultrapériphériques ;
  • 6.7 milliards d’euros du Fonds social européen en vue d’améliorer l’accès au marché du travail
  • 1,1 milliard de la Coopération territoriale européenne pour résoudre les problèmes transfrontaliers et développer conjointement le potentiel des différents territoires européens
  • 1 milliard d’euros du Fonds de Transition Juste dans le but d’accélérer la décarbonation industrielle dans 6 régions françaises
  • 567 millions d’euros du Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche afin de rendre la pêche française plus durable.

Carole DELGA, Présidente de Régions de France et Renaud Muselier, Président délégué de Régions de France, Président de la commission Europe et International :
« Cet accord constitue une excellente nouvelle pour nos territoires. La France est le huitième pays à faire adopter son accord de partenariat, preuve de son ambition en la matière. Nous appelons désormais la Commission européenne à valider rapidement les programmes opérationnels de chaque région et des autres autorités de gestion pour pouvoir engager formellement la programmation. Nous n’avons plus de temps à perdre ! Nos territoires ont besoin de ce souffle européen. »

Amélie de Montchalin, Ministre de la Transition Écologique et de la Cohésion des Territoires : « Notre seule boussole pendant ces années de travail conjoint avec les Régions et la Commission européenne était d’offrir à nos territoires les moyens supplémentaires qu’ils méritent pour mener à bien les projets clefs pour la transition écologique et la cohésion territoriale. C’est chose faite et je me réjouis du partenariat qui s’annonce entre l’Etat local et les Régions pour amplifier l’impact de ces crédits européens ».

Communiqué de presse

Partager cet article :

About lrakotoalandraibe

  • Email