lundi 28 novembre 2022
21 décembre 2021

Signature de l’accord Etat-Régions sur la valorisation des formations technologiques

Lycée Val de Garonne à Marmande

Les ministres de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de l’Agriculture et François Bonneau, Président de la Commission Education, orientation, formation et emploi de Régions de France signent un accord-cadre Etat-Régions sur la valorisation des formations technologiques de l’enseignement scolaire et supérieur.

La voie technologique souffre depuis 10 ans d’une baisse dans ses effectifs et son attractivité. Cela est dû au manque d’appétence des jeunes et aux orientations par défaut (principalement en STMG). Pourtant, cette voie répond aux besoins de l’économie dans les domaines technologiques, industriels, scientifiques, de l’agriculture, de l’alimentation, des services, du social et de la santé. Le comité de suivi de la réforme du lycée général et technologique, auquel Régions de France participe, a donc défini un plan d’action pour valoriser la voie technologique dans l’enseignement scolaire et supérieur.

Dans ce but, un accord cadre vient d’être signé entre Régions de France et les 3 ministres de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de l’Agriculture.

Les objectifs partagés entre l’Etat et les Régions :

  • renforcer, dès le collège, les dispositifs d’information en direction des élèves et de leurs familles sur les spécificités de la voie technologique.
  • construire des parcours de formation dans une dynamique de continuum bac-3/+3 et travailler à l’évolution de l’offre de formation.
  • améliorer la sécurisation des poursuites d’études supérieures et notamment les conditions de réussite pour les bacheliers de la voie technologique.

Des schémas régionaux

Pour atteindre ces objectifs, l’État et les Régions conviennent de mettre en œuvre dans chaque Région un schéma des formations technologiques de l’enseignement scolaire et supérieur, en vue de la rentrée scolaire et universitaire de 2022.

Le schéma régional fera l’objet d’une convention d’objectifs, d’une validité de trois ans renouvelables, entre le recteur de région académique et le président de Région.

 

Il sera co-construit autour de 5 axes :

  •  information et orientation, de manière à rendre plus attractive la voie technologique pour les élèves de troisième et de seconde, avec des séquences d’immersion des élèves en établissement avec séries technologiques et en structures d’enseignement supérieur, et l’intervention directe d’étudiants ambassadeurs identifiés via la plateforme Parcoursup.
  • offres et parcours de formation, de manière à réactualiser les cartes de formation, en complémentarité avec la carte des spécialités de bacs pro voisines. La série STMG sera maintenue à moins de 50 % des effectifs académiques de la voie technologique, toutes séries confondues.
  • poursuite d’études supérieures, de manière à développer une politique incitative d’accès et de réussite vers l’enseignement supérieur. Un quota de 50 % de places prioritaires dans les BUT (ex IUT) pour les bacheliers technologiques sera mis en place.
  • services aux élèves et aux étudiants, de manière à faciliter la mobilité et les conditions de vie des jeunes en particulier des plus défavorisés. Cela passe par une articulation avec les mesures prises par les Régions pour la restauration, l’hébergement et le transport des lycéens.
  • aides à l’insertion par l’emploi, en développement toutes les informations utiles, et en lien avec la compétence orientation des Régions.

Un bilan de cet accord -cadre sera établi conjointement à l’automne 2023, puis à l’automne 2025 en vue d’une éventuelle reconduction.

Accord-cadre entre l’Etat et les Régions 

Partager cet article :

About lrakotoalandraibe

  • Email