vendredi 02 décembre 2022
13 octobre 2022

[40 ans du réseau des réserves naturelles de France] Depuis 20 ans, 181 réserves naturelles régionales et 7 réserves naturelles de Corse ont été créées par les Régions de métropole et d’Outre-mer et la collectivité de Corse

L’année 2022 marque les 40 ans du réseau des réserves naturelles de France. Elle célèbre aussi les 20 ans de décentralisation associés à la prise de compétence des Régions et de la collectivité de Corse pour la création de réserves naturelles régionales (RNR) et de réserves naturelles de Corse (RNC), un outil réglementaire fort de préservation de la nature. 

Une montée en puissance de l’échelon régional 

En 2002, la loi de démocratie de proximité est votée. Elle donne la compétence aux Régions et à la collectivité de Corse de créer des réserves naturelles régionales (RNR) et de Corse (RNC). 20 ans plus tard, l’outil RNR et RNC assoie sa pertinence. Il représente pour les Régions et la collectivité de Corse, l’un des moyens réglementaires les plus forts dont dispose la France pour protéger ses coeurs de Nature et contribuer à l’ambition nationale d’avoir 10 % du territoire national en protection forte d’ici 2030. 

En 2004, l’association fédératrice du réseau des réserves naturelles de France, RNF, créée le groupe des Régions afin d’accompagner au mieux ces dernières. 10 ans plus tard, en 2014, elles rejoindront la gouvernance de RNF. 

Parmi les outils mobilisés par les Régions, les RNR ont démontré au fil des années leur efficacité. Elles contribuent à l’attractivité et à la valorisation des territoires. La protection de la biodiversité est plus que jamais au coeur de la mobilisation des Régions, cheffes de file de cette politique. 

181 réserves naturelles régionales et 7 réserves naturelles de Corse, en 20 ans 

En 20 ans, un réseau de 181 RNR et 7 RNC de près de 130 000 hectares s’est organisé en s’appuyant sur les dynamiques d’acteurs locaux. 

Les Régions soutiennent aujourd’hui les RNR et les RNC à hauteur de 8 millions d’euros. 

En 2022, un nouvel élan est donné dans certaines Régions à travers leurs stratégies biodiversité et les schémas régionaux d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires. Les RNR constituent un outil puissant de préservation, règlementation et sensibilisation. 

Le réseau des réserves naturelles de France compte aujourd’hui 357 réserves qu’elles soient nationales, régionales ou de Corse. Ces aires protégées sont complémentaires, elles contribuent à la préservation de la diversité des écosystèmes français de métropole, de Corse et d’Outre-mer et à la fonctionnalité des milieux. Elles forment un réseau cohérent et connecté permettant de rendre plus résilients les territoires face au changement climatique.

 

Réserve naturelles de France, transition énergétique et écologique 

Les réserves naturelles, des coeurs de nature au service des territoires 

Une réserve naturelle est un outil de protection de la nature s’appuyant sur une règlementation et une gestion adaptée aux sites qu’elle protège. Les gestionnaires de réserve naturelle poursuivent trois missions indissociables : protéger et gérer les milieux naturels, sensibiliser les publics. 

L’association « Réserves Naturelles de France (RNF) » en quelques mots 

Inscrite depuis 2016 au code de l’environnement, elle constitue le coeur du réseau des réserves naturelles de France. Elle oeuvre pour la protection de la biodiversité et du patrimoine géologique en France. RNF fédère une multiplicité d’acteurs : près de 700 membres dont 170 organismes gestionnaires de réserves naturelles, des bénévoles, des experts, des organismes de la protection et de la gestion de la nature en France et des autorités de classement (Régions et Collectivités). Elle anime ce réseau en proposant à ses membres un appui technique, de l’expertise, de la mutualisation d’outils et de ressources, des temps de rencontres et d’échanges. Elle contribue également aux politiques publiques et participe à la mise en oeuvre de la stratégie nationale pour les aires protégées. RNF est soutenue par l’État, les Régions, divers partenaires et l’adhésion volontaire des gestionnaires (personnes morales et physiques). Elle compte 36 salariés, la plupart d’entre eux étant des experts des thématiques de la biodiversité et de la géodiversité. 

Communiqué de presse

Partager cet article :

About lrakotoalandraibe

  • Email