9 avril 2021

En 2021, objectif parité dans les équipes de direction des Régions et Départements

Objectif parité 2021, Women Challenge, Régions, DépartementsLe taux de féminisation des emplois fonctionnels dans les collectivités locales est faible, voire très faible, dans les conseils régionaux et départementaux. Le projet “Objectif parité 2021” veut changer la donne. Un défi initié par le Collectif Women Challenge et soutenu par Régions de France ainsi que d’autres associations d’élus.

Parallèlement au lancement du tour de France de l’égalité professionnelle; “Objectif parité 2021” est un défi destiné à promouvoir l’accès des femmes aux postes à responsabilités dans les territoires.

Le ministère de la Transformation et de la Fonction publique apporte également son soutien, pour aider à concrétiser l’impulsion donnée à des femmes DGS par la Ministre, en décembre 2020.

Dans le contexte des élections cantonales et régionales en juin 2021, le projet “Objectif parité 2021″ doit permettre de :

  • faire connaître aux employeurs publics les parcours et les atouts de femmes occupant des postes de DG pour renforcer leur volonté de contribuer à dépasser le « plafond de verre »;
  • inspirer, encourager et accompagner les femmes dans leur démarche d’accès aux postes de direction générale des Départements et Régions, dans le cadre du renouvellement dès juin 2021 des équipes de direction générale qui fait généralement suite aux élections. Le projet permettra de constituer un vivier de dirigeantes territoriales.

Pour ce défi, le collectif Women Challenge propose la diffusion des portraits de femmes dirigeantes et interviews de leurs employeurs chaque semaine dans la presse et les réseaux sociaux. Ils seront compilés dans un fascicule, qui sera largement diffusé au printemps.

Un accompagnement personnalisé à la candidature proposé à une centaine de femmes

Sur la même période, un accompagnement à la candidature sera proposé à une centaine de femmes, qui remplissent les conditions statutaires et qui, dans leur réflexion sur leur parcours professionnel, ont le projet de candidater sur des postes de direction générale de grandes collectivités. Le dispositif permet d’accompagner aussi bien des femmes qui sont déjà prêtes à occuper ces fonctions et auraient besoin d’un booster pour préparer de manière très opérationnelle leur candidature, que des femmes qui s’interrogent, envisagent ces perspectives sans oser franchir le pas. L’accompagnement s’adaptera aux besoins de chacune.

Les femmes financent souvent elles-mêmes leur coaching. Le principe du challenge est donc celui d’un reste à charge minime par la candidate : gratuité pour les ateliers et seulement 20% du coût réel pour l’accompagnement personnalisé préalable (soit entre 180 et 360 euros). L’articulation avec le dispositif « Osez la DG ! » du CNFPT sera toujours possible.

La centralisation des demandes d’accompagnement sera opérée par le collectif. Conformément aux règles éthiques et professionnelles, les noms des personnes ne seront pas rendus publics pour ne pas mettre les femmes en difficulté vis-à-vis de leur employeur actuel et éviter une utilisation de cette liste autrement que dans l’esprit du projet (exemple des candidates alibis). Le collectif Women Challenge transmet à la demande d’élus de collectivités départementales ou régionales, les noms et CV des candidates.

A propos du Collectif Women Challenge

Le collectif Women challenge à l’initiative du défi s’est créé autour de Delphine Joly et Clothilde Fretin-Brunet, dirigeantes territoriales et de leur collaboration avec quatre femmes entrepreneures qui ont l’expérience des collectivités territoriales : Sigrid Berger, fondatrice de Profil Public, Dayana Chamoun-Fiévée, fondatrice du cabinet de recrutement Diane Conseil et présidente de l’Association Dirigeantes et Territoires, Émilie Baudet et Clémentine Palmas, coachs certifiées qui ont créé respectivement le cabinet Cap Nova et Palmas coaching.

 

Partager cet article :

About lrakotoalandraibe

  • Email