samedi 26 septembre 2020
8 juin 2020

Un plan à 1 milliard d’euros pour sauver l’apprentissage

Très attendues par les acteurs du secteur, les mesures annoncées par Muriel Pénicaud le 4 juin à l’issue d’une rencontre à l’Elysée avec les partenaires sociaux sont plutôt bien accueillies. Le coût d’un jeune en alternance devient quasiment nul pour toutes les entreprises. A suivre : un plan pour l’emploi des jeunes, un dispositif de chômage partiel de longue durée et un plan de relance pour la formation.

Consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email