mardi 25 avril 2017
18 janvier 2017

Les régions veulent désormais avancer par expérimentations

A l’approche de l’élection présidentielle, les régions de France s’adressent aux candidats pour dire qu’elles ne veulent pas d’un nouvel acte de décentralisation mais la “consolidation” des grandes évolutions de 2016. A présent, elles souhaitent surtout avancer sur le terrain des “expérimentations”, que ce soit sur l’ouverture à la concurrence des TER ou l’apprentissage. La mise en œuvre du nouveau programme d’investissements d’avenir – avec 500 millions d’euros à la clé pour les régions – constitue un “chantier urgent”…

Consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email