vendredi 23 juin 2017
20 février 2017

Les collectivités expérimentent le très haut débit fixe par voie hertzienne dans leurs réseaux d’initiative publique

En janvier 2017, l’Arcep avait lancé une phase de consultation publique sur l’usage de fréquences hertziennes, notamment à destination de l’accès internet fixe dans les zones isolées. La 4G, au vu des débits qu’elle permet, devient une alternative crédible au réseau téléphonique rénové, au satellite et au WiMax, pour permettre d’accélérer la connexion internet des territoires ruraux. La région Bourgogne-Franche-Comté et le département de la Haute-Garonne ont annoncé récemment leur intention d’accélérer rapidement leurs expérimentations en la matière.

Consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email