Dossier

« Vers un réseau régional unique de transport de voyageurs »

Bourgogne-Franche-Comté
3 QUESTIONS À… Michel Neugnot Président de la commission Transports et mobilité de Régions de France, 1er vice-président de la Région Bourgogne-Franche-Comté chargé des finances et des transports

Comment la Région va-t-elle se saisir de ses nouvelles compétences ?

 Michel Neugnot Président de la commission Transports et mobilité de Régions de France, 1er vice-président de la Région Bourgogne-Franche-Comté chargé des finances et des transports. Photo Région Bourgogne-Franche-Comté

Michel Neugnot Président de la commission Transports et mobilité de Régions de France, 1er vice-président de la Région Bourgogne-Franche-Comté chargé des finances et des transports. Photo Région Bourgogne-Franche-Comté

M. N. La Région Bourgogne-Franche-Comté souhaite réellement mettre à profit l’opportunité offerte par la loi NOTRe d’organiser un réseau régional unique de transport de voyageurs. Responsable de toute la mobilité interurbaine, la Région va également organiser l’intermodalité avec les Agglomérations. Cette pleine compétence sera assumée, sans délégation aux Départements. La ­réforme territoriale nous donne les outils pour construire et coordonner ces solutions de mobilité durable, pour une meilleure efficience économique, environnementale et des services que l’on souhaite offrir à la popu­lation.

Quels travaux ont été engagés par la Région ?

M. N. Les travaux sur les transferts de compétences sont engagés depuis plusieurs mois avec nos huit Départements. Les commissions locales chargées de l’évaluation des charges et ­ressources transférées se sont toutes réunies courant septembre.

Comment s’effectueront les transferts de compétences en 2017 ?

M. N. L’enjeu majeur de ce transfert sera de garantir la continuité du service public tant pour les voyageurs commerciaux, à partir du 1er janvier, que pour les scolaires, à partir du 1er septembre, qui ne ­devront pas être impactés dans leurs trajets quotidiens. Les équipes de la Région et des Départements travaillent en ce sens. Les agents des Départements d’aujourd’hui deviendront des agents de la Région. Pour atteindre cet objectif et pérenniser la proximité avec les territoires, les agents transférés seront maintenus dans les villes préfectures.

Contact

Benoît Chaumont

benoit.chaumont@bourgognefranchecomte.fr