En bref

La proposition des régions

Face à la crise agricole, les Régions demandent à l’État d’accentuer la décentralisation des politiques agricoles et de développement rural. Sans attendre la prochaine programmation européenne pour l’après-2020, elles proposent d’expérimenter le transfert de l’ensemble des moyens dédiés au soutien à l’investissement dans les exploitations. Cela représente 200 millions d’euros par an au titre du Plan de compétitivité et d’adaptation des exploitations agricoles (PCAE) 2014-2020. Ce changement de pilotage permettrait de clarifier les compétences de chacun entre les niveaux national, régional et local. Cela favoriserait une meilleure articulation des aides avec les filières, dans un contexte de raréfaction des crédits publics.