Dossier

Une démarche qualité pour cimenter les contrats d’apprentissage

Bretagne
Qualité La Région a lancé il y a 4 ans une démarche qualité pour consolider la relation entre le jeune apprenti et son entreprise. La réforme ne doit pas rompre cette dynamique.

La démarche Bretagne Qualité Apprentissage, lancée dès 2014, était centrée sur les besoins des CFA pour répondre à l’objectif premier d’une relation consolidée entre le jeune et son entreprise. Optimiser l’accueil des apprentis, renforcer le lien intergénérationnel, renforcer les suivis sont des exemples d’actions de CFA parmi les nombreux champs labourés pour répondre à cet objectif.

En cela, l’initiative bretonne, inscrite dans des préconisations nationales connues ou apparues ultérieurement (comme l’autodiagnostic des CFA en 2017), s’est traduite par une animation renforcée et par l’identification d’enjeux et d’actions opérationnelles. Ainsi, les CFA ont mutualisé leurs pratiques et innovations pédagogiques pour accompagner le jeune tout au long de son parcours, du positionnement à l’insertion.

La Région au plus près des acteurs

Cette approche transversale de la qualité, construite patiemment et au plus près des acteurs, est un corollaire nécessaire à la montée des jeunes en compétences. Elle doit être plus largement appréhendée par les entreprises au bénéfice des jeunes, les CFA ne pouvant agir seuls. C’est dans cet esprit que le Plan Breton de l’Apprentissage poursuit cet ambitieux chantier. Le travail déjà engagé sur le volet qualitatif (démarche proactive, digitalisation…) dans le cadre du quadripartisme démontre que l’échelon régional, s’appuyant sur une animation partagée, peut viser ce double enjeu : des formations de qualité et une performance économique des entreprises. Il est souhaitable que la réforme du gouvernement ne casse pas cette dynamique.

Contact
François Pape
francois.pape@bretagne.bzh