Dossier

La proposition

Pour assurer le développement de l’apprentissage, et remédier aux causes structuelles et conjoncturelles de sa faiblesse, Régions de France préconise d’abord d’améliorer l’orientation des jeunes. Avec leurs parents, ils doivent considérer l’apprentissage comme une voie d’excellence. Et il faut impliquer davantage nos entreprises afin de les inciter à recruter des apprentis. Changer la gouvernance de l’apprentissage n’a de sens que si on relève ces deux défis.