Dossier

La nouvelle route du littoral, chantier exemplaire

La Réunion
ENVIRONNEMENT À la Réunion, la Nouvelle Route du Littoral conjugue des enjeux exceptionnels, à la fois du point de vue technique, par la construction d’un ouvrage d’envergure en mer, que du point de vue écologique.

La Région Réunion a choisi d’inscrire le projet de Nouvelle route du littoral dans une démarche exemplaire de préservation d’un site considéré comme « hotspot » mondial de biodiversité. Pour répondre à cet impératif et relever le défi que représente l’impact de 550 000 m3 de béton, 80 000 tonnes d’acier et 10 millions de tonnes de remblais sur un milieu exceptionnel autant que fragile, la Région, maître d’ouvrage, a prévu une enveloppe inédite pour le volet environnement. Elle y consacre 80 millions d’euros, soit 5 % du budget global, contre 1 à 3 % en moyenne pour les chantiers d’envergure équivalente.

L’infrastructure routière émargeant aux financements européens et à ceux de l’État, la Région Réunion s’est obligée à viser l’exemplarité environnementale. Elle a prévu 147 mesures destinées à éviter, réduire et compenser les effets négatifs notables du projet sur l’environnement. La constitution dès les premières heures du projet, d’un pôle de compétences rassemblant ce qui se fait de mieux dans le domaine de l’expertise et de l’ingénierie écologique a permis la prise en compte de l’ensemble des enjeux environnementaux et leur traduction en préconisations. La mise en place de ces moyens s’accompagne d’obligations de résultat fixées dans les contrats de travaux ainsi que d’un dispositif de contrôle et de suivi garantissant un suivi contradictoire.

Sur les chantiers, les responsables environnement des entreprises s’assurent quotidiennement des bonnes pratiques environnementales. Le maître d’œuvre, la société Egis s’assure du respect et de l’efficacité des mesures. L’assistant à maîtrise d’ouvrage environnementale, la société Biotope, effectue une visite des chantiers au moins deux fois par mois. Au moins deux fois par an, la Région présente un bilan environnemental au comité technique du projet qui rassemble les services de l’État et les collectivités concernées. Enfin, un comité scientifique regroupant des experts indépendants est consulté autant que nécessaire.

Contact

www.nouvelleroutedulittoral.re