En bref

Retour sur…

Depuis la sortie de notre Lettre n°10 en février dernier, le dossier du retard de paiement des aides de la Politique agricole commune (PAC) a été remis au premier plan le 23 mai par les déclarations de Jacques Mézard, nouveau Ministre en charge de l’Agriculture. Celles-ci ont permis aux Régions de rappeler que l’ASP, l’opérateur de l’État qui leur a été imposé, est totalement responsable de cette situation inacceptable. L’État a d’ailleurs reconnu les défaillances du logiciel utilisé pour le versement des aides. Régions de France se tient donc résolument prête à se mettre au travail avec le nouveau Ministre afin de pouvoir faire des propositions constructives et partagées au service des agriculteurs et des filières.