26 février 2018

Ordonnances transports : les Régions mobilisées sur l’avenir du réseau capillaire et l’ouverture à la concurrence

Le Premier ministre a présenté ce jour les grandes orientations et la méthode de sa réforme du système ferroviaire.

Il a notamment confirmé ce qu’il avait indiqué aux Régions : l’avenir des « petites lignes » ne sera pas traité dans le cadre de loi d’orientation des mobilités à venir. Le Gouvernement ne suivra pas sur ce sujet les recommandations du rapport Spinetta. Ce sont les territoires qui sont les plus à même de savoir si les lignes doivent être ou non préservées et de telles décisions ne peuvent être traitées depuis Paris.

Les Régions se réjouissent de cette décision. Elles resteront néanmoins très vigilantes sur le financement de ce réseau « capillaire », nécessaire à l’irrigation des territoires, en particulier au respect des Contrats de Plan État Régions permettant sa rénovation.

Les Régions ont également bien noté l’ambition du Premier Ministre d’aller vite sur le sujet de l’ouverture à la concurrence. Elles contribueront à tous les travaux que le Gouvernement entend lancer dans les jours à venir.

Elles apporteront leur expertise en rappelant le contenu de leurs recommandations sur l’ouverture à la concurrence publiées le 9 janvier dernier, fruit de plusieurs dizaines d’auditions avec l’ensemble des acteurs.

CP ordonnances transports

Partager cet article :

About Anaïs GAUTREAU

  • Email

Ajouter un commentaire

Champ requis *