samedi 07 décembre 2019
31 janvier 2019

Pays-de-la-Loire: la plateforme « Eco-Glan’ » pour lutter contre le gaspillage alimentaire

pays de la loire; gaspillage alimentaire32 % du gaspillage alimentaire en France se fait lors de la production des produits agricoles (surproduction, produits non calibrés…). La Région Pays-de-la-Loire est une Région fortement agricole, et souhaite devenir exemplaire sur la lutte contre le gaspillage alimentaire « à la parcelle ». Les initiatives de glanage « territorial » constituent de formidables leviers pour lutter contre le gaspillage alimentaire et redonner de la valeur à l’alimentation en rapprochant les consommateurs des producteurs, de leurs terres et de leur travail.

 

Les objectifs du développement durable concernés

  • 2: Faim “zéro”

Quels buts ?

La plateforme numérique de glanage Eco-Glan’ permettra la mise en relation des producteurs agricoles proposant régulièrement des restes aux champs avec les Citoyens-Consommateurs à la recherche de produits locaux à prix attractifs.

Tout en créant du lien social entre les producteurs locaux et les consommateurs, la plateforme réduit le gaspillage des ressources et valorise la production qui aurait été perdue pour l’agriculteur.

L’idée est de construire une nouvelle communauté connectée, responsable et collaborative qui participera à la réduction du gaspillage alimentaire tout en valorisant les denrées alimentaires produites par les producteurs agricoles. La plateforme sera développée à l’échelle des Pays de la Loire avec une période de test au niveau du département du Maine-et-Loire.

Quelles actions ?

Le projet comporte plusieurs actions :

  • Étude prospective sur la faisabilité du projet.
  • Étude de faisabilité portant sur l’application numérique.
  • Matériel pour la collecte (seaux, paniers…), pour la pesée des produits, etc.
  • Edition d’affiches et flyers pour faire connaitre le projet et impression de panneaux et autocollants pour identifier les exploitations agricoles.
  • Présence sur des salons, évènements pour faire connaitre le projet et inciter les citoyens et les agriculteurs à y participer.

Quelle innovation ? 

Le glanage n’est pas un acte nouveau puisque le glanage est un droit d’usage de la production agricole, puisant ses racines au Moyen Âge. Traditionnellement dévolu aux récoltes de blé et de maïs, il s’étend à d’autres cultures au fil des époques.

L’aspect innovant du projet est la massification de cet acte de façon organisée et via une application numérique. Le caractère reproductible figure dans le projet, non pas dans l’idée de le reproduire avec la création de nouvelles applications mais dans l’idée de l’étendre géographiquement.

Quels partenaires ?

Des partenariats seront mis en place avec des entreprises agricoles, des coopératives agricoles, des associations (AMAP…) et des relations avec les réseaux existants dans le monde agricole seront établies : chambre d’agriculture, CIVAM, GAB…

Cette opération se fera avec entreprises agricoles sélectionnées selon leur motivation à rentrer dans le projet (respect d’une charte d’engagement) et leur localisation géographique.

À noter que le projet :

  • a reçu le soutien de Fleury Michon en 2017 lors d’une phase de financement participatif qui avait pour objectif de lancer le site Internet vitrine du projet.
  • Est soutenu par la fédération régionale France nature environnement Pays de la Loire qui s’impliquera dans le projet.

Enfin, ce projet est lauréat de l’appel à projet économie circulaire 2018 de la Région de Pays de la loire sur les actions détaillées en 3. Pour un montant de 22 000€.

Quels résultats ?

En 2019, l’enjeu est de mobiliser 40 entreprises agricoles et 500 citoyens consommateurs.

L’objectif est de récolter environ 15 tonnes de légumes/fruits qui ne l’auraient pas été et qui auraient été perdus si ce projet n’existait pas.

Résultats souhaités ?

  • Impacts pour les entreprises agricoles :
    • moins de perte aux champs,
    • revenus supplémentaires.
  • Impacts pour les citoyens consommateurs :
    • alimentation à base de produits locaux,
    • coût d’achat moindre.

Calendrier prévisionnel :

  • 2017-2018 : présentation du projet et recherche de soutiens financiers
  • 2019 : lancement du projet à l’échelle du Maine-et-Loire : travail avec les producteurs agricoles pour faire connaitre le projet et les encourager à y participer, communication auprès du grand public pour les informer et les inciter à venir glaner, études de faisabilité pour lancer une application numérique permettant de relever le défi du glanage connecté, animation et suivi du projet, …
  • 2020 : extension du projet à l’échelle des Pays de la Loire, intégration de la notion d’Économie Sociale et Solidaire au projet (embauche de personnes en situation de précarité pour encadrer les campagnes de glanage).

 

Contact: Héloïse EVEN/ 

Le projet Éco Glan’

Plan régional de prévention et de gestion des déchets et économie circulaire

 

Partager cet article :

About msakho

  • Email