samedi 24 août 2019
13 février 2019

Pays-de-la-Loire: installation d’un réseau de stations publiques d’avitaillement en biogaz

En 2016, la Région a réalisé une étude, en partenariat avec GRTgaz, GrDF et l’ADEME, sur l’opportunité de créer un réseau de stations publiques d’avitaillement au gaz naturel, prenant en compte les perspectives de croissance du bioGNV liées au développement de la méthanisation. Au regard des résultats de l’étude, l’objectif est de viser l’implantation de 19 stations publiques d’avitaillement à l’horizon 2020 et 86 stations à horizon 2030.

 

paysdeloire biogaz

En sa qualité de chef de file sur la transition énergétique, la Région s’est doté d’une feuille de route transition énergétique 2017-2021, constituée de 52 actions regroupées en 4 axes dont :

  • le développement des énergies renouvelables pour tripler la production d’ici à 2021 (aujourd’hui environ 11% de la consommation d’énergie finale), et notamment le bois énergie et la méthanisation,
  • Le développement des motorisations alternatives avec comme objectif de devenir la 1ère région en matière de motorisations alternatives d’ici à 2021.

Les objectifs du développement durable concernés 

  • 7: Énergie propre et d’un coût abordable

Quels buts ?

Aux côtés, de GRTgaz et GRDF, la Région a annoncé son engagement pour atteindre une consommation de 30% de biogaz d’ici 2030 en Pays de la Loire. L’enjeu est de pouvoir développer une véritable filière gaz de l’amont à l’aval : production – distribution – usage.

Au regard des résultats de l’étude prospective de 2016, l’objectif est de viser l’implantation de 19 stations publiques d’avitaillement à l’horizon 2020 et 86 stations à horizon 2030.

Quelles actions ?

La Région contribue à travers un certain nombre de leviers au développement du bio gaz :

  • Soutien financier à l’installation de quatre stations GNV en Mayenne, Vendée et Maine-et-Loire pour un montant total d’environ 475 000€ en 2017. En 2018, elle a appuyé la candidature de 6 projets de stations GNV dans le cadre de l’Appel à projets GNV BioGNV lancé par l’ADEME, dont 4 ont été retenus.
  • Réalisation avec la FNTV (Fédération nationale du transport de voyageur), d’une étude de potentiel de développement de lignes d’autocars au GNV articulée aux projets de stations,
  • Mise en circulation depuis septembre 2018 de deux cars interurbains roulant au GNV en Sarthe, et d’un car GNV en Vendée début 2019, en lien avec l’ouverture de la station GNV de La-Chaize-le-Vicomte.
  • Exonération de 48 € par cheval fiscal sur la carte grise des véhicules propres.

Quelle innovation?

Le développement de la mobilité GNV :

  • Contribue au développement des motorisations alternatives qui font partie intégrante de la transition énergétique ;
  • Permet aux transporteurs et aux collectivités de réduire simultanément les émissions de CO2 et de polluants sans dégrader la performance économique et opérationnelle
  • Contribue à l’utilisation de bio gaz produit localement.

Quels partenaires ?

Les partenaires impliqués sont principalement :

  • GRDF et GRTgaz en tant que gestionnaires de réseaux
  • Syndicats départementaux d’énergie
  • EPCI

Quels résultats ?

Déploiement de nouvelles stations GNV sur l’ensemble du territoire régional : aujourd’hui, on compte 6 stations publiques d’avitaillement GNV en service en Pays de la Loire. L’objectif est d’avoir 19 stations publiques d’avitaillement à l’horizon 2020 et 86 stations à horizon 2030.

Résultats souhaités ?

  • Développement de la mobilité gaz et essor des usages du GNV
  • Diminution des émissions de CO² et de polluants au niveau régional

 

Contact: Charlotte BEILLEVERT / 

Transition énergétique : la feuille de route de la Région des Pays de la Loire

 

Partager cet article :

About msakho

  • Email