samedi 07 décembre 2019
12 février 2019

Normandie: une gestion durable du littoral

label_territoire_2030 ; NormandieConsciente de l’importance des risques en milieu littoral, la Région de Normandie a un défi majeur à relever en matière d’adaptation face aux changements climatiques : anticiper les évolutions de son littoral (érosion, montée du niveau des mers…) pour limiter les risques et bâtir un développement économique durable.

 

Si la Région n’a pas pour compétence d’intervenir directement sur les territoires (gestion du littoral, réglementation de l’urbanisme et des usages, financement et maitrise d’ouvrage de travaux, sensibilisation de la population…), elle souhaite travailler main dans la main avec les collectivités locales du littoral compétentes et soutenir leurs réflexions stratégiques locales en matière d’aménagement du territoire, de développement économique et de structuration de la gouvernance à une échelle appropriée. A cet effet, elle intervient notamment pour soutenir l’élaboration par les collectivités locales de stratégies d’adaptation à l’évolution du littoral, grâce au dispositif « Notre littoral pour demain ».

Les objectifs du développement durable concernés 

  • 4: Éducation de qualité
  • 11: Villes et communautés durables
  • 14: Mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques
  • 16: Paix, justice et institutions efficaces
  • 17: Partenariats pour la réalisation des objectifs

Quels buts ?

Ces engagements sont pris dans un double objectif de préservation de la richesse des milieux naturels et des paysages littoraux et d’anticipation des conséquences des changements climatiques déjà à l’œuvre sur le littoral.

Quelles actions ?

Une stratégie de gestion durable de la bande côtière doit être élaborée en prenant en compte les trois conditions suivantes :

  • Envisager la gestion de la bande côtière à une échelle géographique cohérente. En effet, un aménagement sur une portion de littoral aura nécessairement un impact sur d’autres portions du littoral au sein d’unités géographiques soumises aux mêmes phénomènes de houle, marée, courants. Il est donc nécessaire d’envisager la gestion des espaces littoraux à l’échelle de ces unités géographiques, que les scientifiques appellent des cellules hydro-sédimentaires ;
  • Se projeter à moyen et long terme afin de prendre en compte les perspectives d’évolution de toutes les activités du territoire considéré et les caractéristiques physiques de ce territoire, ainsi que leurs évolutions attendues. Trois échelles de temps seront ainsi retenues pour mener les réflexions et adopter une stratégie : 20 ans, 50 ans et 100 ans ;
  • Partager cette stratégie avec l’ensemble des habitants, acteurs économiques et usagers du littoral, en associant ces acteurs à son élaboration

Quelle innovation?

  • Caractère ensemblier et global
  • Projection à moyen et long terme
  • Formation des élus des collectivités engagées et partage de retours d’expériences d’autres territoires
  • Partage et concertation avec les habitants, usagers et acteurs économiques concernés.

Quels partenaires ?

  • DREAL et autres services de l’Etat concernés (DDTM)
  • Universités
  • Institut Régional du Développement Durable (IRD2)
  • Agence de l’Eau
  • Conservatoire du Littoral au travers du Syndicat Mixte Littoral Normand
  •  Réseau d’Observation du Littoral Normandie et Hauts-de-France

Initié dès 2010 entre les Régions Normandie et Picardie et avec le concours du Conservatoire du littoral, ce réseau poursuit ses actions de consolidation de l’information scientifique et technique sur les dynamiques d’évolution de la bande côtière et les risques associés (érosion, submersion, inondation).
Ses travaux permettent aujourd’hui à l’ensemble des collectivités littorales de la région de disposer de connaissances afin de prendre en compte ces risques et de s’engager dans des stratégies d’aménagement de leurs territoires alternatives au durcissement du trait de côte, dans une logique d’anticipation et d’adaptation aux changements climatiques.

Quels résultats ?

La moitié du territoire littoral normand est aujourd’hui engagé dans cette démarche.

Résultats souhaités ?

Couverture de l’ensemble du littoral normand par des stratégies de gestion durable de la bande côtière.

Contact: Juliette HENRI / 

 

 

 

Partager cet article :

About msakho

  • Email