samedi 23 mars 2019
5 mars 2019

Normandie: émergence d’un réseau des écoles de production

La Région souhaite répondre plus efficacement aux problématiques de chômage des jeunes, en investissant dans un nouvel outil de raccrochage scolaire complémentaire aux outils existants : les Ecoles de Production.

 

école de production

La lutte contre le décrochage scolaire se situe à la croisée d’enjeux humains, sociaux et économiques. Chaque année en France, près de 100 000 jeunes (un peu moins de 10 000 pour la Normandie) sortent du système scolaire sans diplôme ni qualification. Or, selon le cabinet BCG, le coût du décrochage scolaire à la collectivité pour une personne tout au long de sa vie est estimé à 230 000 euros. Endiguer ce phénomène est une priorité pour la collectivité régionale, d’autant que la loi du 5 mars 2014 a confié aux Régions « la coordination et la mise en œuvre des actions de prise en charge des jeunes sortis du système éducatif sans qualification, en lien avec les autorités académiques ».

La Région souhaite ainsi répondre plus efficacement aux problématiques de chômage des jeunes, en investissant dans un nouvel outil de raccrochage scolaire complémentaire aux outils existants : les Ecoles de Production.

Les objectifs du développement durable concernés 

  • 1: Pas de pauvreté
  • 4: Éducation de qualité
  • 5: Égalité entre les sexes
  • 8: Travail décent et croissance économique
  • 10: Inégalités réduites
  • 11: Villes et communautés durables
  • 16: Paix, justice et institutions efficaces

Quels buts ?

Le dispositif mis en place par la Région vise à soutenir les projets créés sur le territoire normand aussi bien dans leur phase de création que dans leur phase de consolidation. En conséquence, le soutien régional se veut global et porte tant sur le fonctionnement que sur l’investissement du matériel pédagogique occasionné (et sur son installation). A minima, la Région s’est engagée sur la création d’une Ecole par Département d’ici 2020. Dans l’idéal, une dizaine d’Ecoles pourraient voir prochainement le jour, en fonction du besoin des territoires et du dynamisme des porteurs de projets. Pour les aider, un chargé de développement de la FNEP sera dédié à l’émergence des projets normands.

Quelles actions ?

Les Ecoles de production concourent à deux des trois piliers du développement durable :

  • du point de vue social, elles constituent, pour les jeunes normands, une solution de raccrochage scolaire en prise réelle avec les métiers en tension du territoire et dont la pédagogie a fait ses preuves ; l’insertion professionnelle en est d’autant plus aisée.
  • du point de vue du développement économique, la politique régionale de développement des Ecoles de Production permet, pour les entreprises normandes et sur des métiers en tension, de disposer d’un personnel qualifié répondant à leurs attentes.

Un nouvel outil de raccrochage scolaire par la pédagogie du « faire pour apprendre ».

Dans le cadre d’un partenariat avec la Fédération Nationale des Ecoles de Production (FNEP), la Région s’est engagée sur un soutien au développement d’un réseau des Ecoles de Production de Normandie et prévoit d’y consacrer au maximum la somme d’1,5 M€ par an à l’horizon 2021.

Quelle innovation?

Par une pédagogie du « faire pour apprendre », les Ecoles de Production s’adressent aux jeunes dérocheurs âgés de 15 à 18 ans. Il s’agit ici de redonner du sens aux formations : les jeunes sont confrontés quotidiennement à un impératif de production pour des commandes réelles issues de vrais clients. Les élèves gagnent rapidement en autonomie et en maturité : les Ecoles de Production obtiennent ainsi d’excellents résultats aussi bien pour les diplômes que pour l’insertion professionnelle des élèves.

Quels partenaires ?

  • Fédération Nationale des Ecoles de Production (FNEP)

Quels résultats ?

Jusqu’à présent, une école existait à Petit Quevilly ; une deuxième ouvre ses portes à Evreux à la rentrée de septembre 2018. Enfin, deux nouvelles devraient voir le jour en 2019, dans la lignée d’un objectif d’au moins 5 écoles présentes en Normandie à 2020.

Petit Quevilly
Nombre d’élèves de la promotion 2016-2018 10
Taux de réussite au CAP 100%

 

Résultats souhaités ?

La Région s’est engagée sur la création d’une Ecole par Département d’ici 2020. Dans l’idéal, une dizaine d’Ecoles pourraient voir prochainement le jour, en fonction du besoin des territoires et du dynamisme des porteurs de projets. Pour les aider, un chargé de développement de la FNEP sera dédié à l’émergence des projets normands.

Contact: Nadine TOURNAILLE / 

 

Partager cet article :

About msakho

  • Email