vendredi 24 mai 2019
25 avril 2019

Île-de-France: soutien au projet de l’association TSIMOKA à Madagascar

Dans un contexte de développement durable et solidaire, l’Association TSIMOKA souhaite améliorer l’éducation de près de 600 élèves répartis sur 5 villages et 6 écoles primaires de la région rurale du Menabe, à 400 km de la capitale de Madagascar. Le collège le plus proche du village de Madiokely se trouvant dans un périmètre de 8 à 20 km de leurs habitations, la scolarité de la majorité des enfants sortant du primaire s’arrête brusquement.. Ce projet, porté par la diaspora malgache d’Île-de-France, a particulièrement retenu l’attention du Conseil régional qui a attribué en mars 2018 un soutien financier à TSIMOKA pour sa réalisation.

 

Les objectifs du développement durable concernés 

  • 4: Éducation de qualité
  • 5: Égalités entre les sexes
  • 10: Inégalités réduites
  • 13: Mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques

 

Quels buts ?

Scolariser dans l’enseignement secondaire général les enfants des villages de Madiokely en construisant un bâtiment suffisamment résistant aux cyclones, aux fortes pluies et aux inondations, de plus en plus fréquents dans cette Région.

 

Quelles actions ?

  • Construction d’un bâtiment en briques d’argile cuite, sur des structures en béton armé et comprenant : 4 salles de classe, une salle informatique, une salle de laboratoire, une salle des professeurs, une bibliothèque et un bureau pour la direction.
  • Équipement mobilier réalisé avec des matériaux locaux, équipement informatique, électrification photovoltaïque et mise en place d’un potager et d’une cantine scolaire.
  • Formations des enseignants et concertations sur les contenus des programmes et les méthodes pédagogiques afin d’améliorer l’éducation selon les souhaits du Ministère malgache de l’Éducation.
  • Renforcement des capacités du comité de l’éducation, concertations avec les parents d’élèves et leurs associations, les responsables pédagogiques de la commune et les autorités éducatives.

 

Quelle innovation?

  • Construction résistant aux intempéries et électrifié via énergie solaire.
  • Jardin potager scolaire privilégiant les variétés non hybrides (dont les produits pourront être réutilisés) ce qui rendra le potager autosuffisant pour les semences.
  • Fours solaires pour la cantine scolaire.

 

Quels partenaires ?

  • Tsimoka France et ses partenaires locaux Tsimoka Madagascar et l’ONG malgache Taratra (ingénieurs, techniciens et ouvriers du bâtiment)
  • Commune de Dabolava
  • Circonscription scolaire du district représentant la Région et le Ministère malgache de l’Éducation
  • Responsables des travaux publics du district (suivi de la conformité des constructions selon les normes en vigueur)
  • Associations des parents d’élèves et les enseignants
  • Villageois (participation aux travaux)

 

Quels résultats ?

En novembre 2018, la construction du batiment abritant 4 salles de classe était réalisée, le mobilier scolaire et une partie de l’équipement informatique installés, les enseignants formés à la bureautique, le comité de l’éducation mis en place. Ainsi les collégiens ont pu être accueillis pour démarrer les cours.

Restent à réaliser au premier semestre 2019 : l’électrification solaire, la poursuite de l’équipement informatique et la mise en place du jardin potager et de la cantine scolaire.

 

Résultats souhaités ?

Il s’agit à terme de permettre l’accès au collège à tous les élèves des écoles primaires des villages du Fokontany, d’améliorer le taux de scolarisation, de réduire le taux de rotation des enseignants.

Contact:

Région Île-de-France

Laurent PANDOLFI, en charge de l’Asie et l’Océan Indien / 

Laetitia LEONARD, en charge du dispositif Actions internationales /  

Tsimoka: 

Hugues RAJOHARISON, responsable des projets / 

Photos des avancés

 

 

 

 

 

Partager cet article :

About msakho

  • Email