samedi 20 avril 2019
25 janvier 2019

Corse: un soutien à l’Agenda 21 des collectivités insulaires

Corse, agenda 21, collectivité, développement durable, objectifL‘Office de l’Environnement de la Corse accompagne des collectivités locales qui en font la demande (dossier de candidature) au niveau de l’élaboration de leur Agenda 21.

 

Les objectifs du développement durable concernés

  • 7: Energie propre et d’un coût abordable
  • 11: Ville et communauté durables
  • 12: Consommation et production responsables
  • 13: Mesures relatives à la lutte contre le changement climatique
  • 15: Vie aquatique
  • 17: Partenariats pour la réalisation des objectifs

Quels buts?     

Mailler le territoire insulaire d’Agendas 21 bénéficiant du dispositif d’appui de l’OEC.

Quelles actions ?

Le soutien de l’OEC consiste à mettre à disposition de ces collectivités,  sur une période de 9 mois, une ingénierie pour pouvoir amorcer leur projet de développement durable : élaborer un diagnostic ciblé de territoire, une stratégie et un premier programme d’actions autour de 6 axes principaux : habitat/énergie, patrimoine/culture, biodiversité, déchets, déplacements/transport, éducation au développement durable.

5 territoires pilotes (Balagne, Bonifacio, Centre Corse, Fium’orbu, Spelunca-Liamone ) se sont engagés avec l’appui de l’OEC dans la mise en œuvre d’Agendas 21 centrés sur des thématiques prioritaires : habitat/énergie, patrimoine/culture, biodiversité, déchets, déplacements/transport, éducation au développement durable.

Le dernier Agenda 21 en date est celui de la communauté de communes Spelunca-Liamone  (2017/2018), dont la stratégie est bâtie autour 3 axes :

AXE 1 : protéger,  valoriser et promouvoir le patrimoine et les ressources locales

AXE 2 : améliorer le cadre et la qualité de vie sur le territoire

AXE 3 : sensibiliser, informer, éduquer sur les enjeux du développement durable

Cette stratégie est déclinée en 15 premières actions à mettre en œuvre dès 2018.

Quelles innovations?

  • L’expérimentation de la gouvernance partagée pour les différents acteurs des territoires
  • Définition d’un premier plan d’actions opérationnel à très court terme  (2/3 ans)

Quels partenaires?

Acteurs publics et privés, locaux et régionaux  : institutions régionales, services de l’Etat, professionnels du tourisme, associations, organismes consulaires, écoles, rectorat, organismes de formation….

Toute structure implantée sur le territoire œuvrant dans les champs d’intervention de l’Agenda 21.

Quels résultats ?

Les programmes d’actions qui sont mis en œuvre depuis 2011 totalisent à ce jour plus de 150 opérations.

Ils ont d’ores et déjà permis:

  • L’impulsion de dynamiques partenariales fortes,
  • une grande richesse des initiatives engagées sur les différentes thématiques,
  • l’identification de nombreuses bonnes pratiques insulaires en matière de Développement Durable, transposables.

Et à plus long terme:

  • la mobilisation de l’ensemble des territoires de Corse autour des enjeux du Développement Durable .
  • via ces Agendas 21 d’initiative locale relayer, amplifier, territorialiser, adapter au niveau micro-régional les politiques publiques régionales (habitat/énergie, patrimoine/culture, biodiversité, déchets, déplacements/transport, éducation).

Contact:

 

www.oddc.fr

 

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email