dimanche 08 décembre 2019
4 février 2019

Bourgogne-Franche-Comté: Projet de solidarité Internationale dans le domaine de l’eau et de l’assainissement au Togo

La Région Bourgogne-France-Comté soutient financièrement un projet d’amélioration des conditions d’accès à l’eau potable et à l’assainissement au Togo, revu entièrement au regard des objectifs de développement durable. La Région mène une politique internationale qui prend en compte les problématiques auxquels les territoires du nord comme du sud sont confrontés.

 

Depuis l’adoption des Objectifs de Développement Durable (ODD) en septembre 2015, cette politique se veut volontariste pour contribuer à leur réalisation à travers divers outils :

  • Les dispositifs financiers Coopération et Solidarité internationale exigent que les projets soutenus contribuent à plusieurs ODD.
  • Un partenariat avec les Agences de l’eau Rhône Méditerranée Corse et Seine Normandie permet aux 3 partenaires de proposer un dispositif financier visant à soutenir des projets de solidarité internationale dans les domaines de l’eau et de l’assainissement. Ce dispositif exige que les projets soutenus contribuent à plusieurs ODD.
  • L’engagement de la Région en faveur de l’éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale sur son territoire afin de sensibiliser, acculturer le grand public et notamment les jeunes aux ODD : diffusion d’un spectacle dans le cadre du Festisol, soutien aux Tandems solidaires, etc.
  • Les partenariats internationaux de la Bourgogne-Franche-Comté : la recherche de solutions partagées permettent d’accélérer la contribution de la Région Bourgogne-Franche-Comté aux ODD.

Les objectifs du développement durable concernés

  • 6: Eau propre et assainissement
  • 3: Bonne santé et bien-être
  • 4: Éducation de qualité
  • 5: Égalité entre les sexes
  • 17: Partenariats pour la réalisation des objectifs

Quels buts ?

Dans le cadre de son dispositif financier « Solidarité internationale », la Région Bourgogne-Franche-Comté a soutenu en 2018, l’association Afrique 70 pour un projet « Amélioration des conditions d’accès à l’eau potable et à l’assainissement » mené avec des partenaires togolais dans 10 villages de la Province d’Agou (Région des Plateaux – Togo).

Les objectifs de ce projet sont :

  1. Assurer un approvisionnement en eau potable à tous
  2. Assurer la qualité adéquate pour l’approvisionnement en eau selon les usages
  3. Assurer l’accès à des services d’assainissement et d’hygiène adéquats
  4. Renforcer la participation de la population à la maîtrise de l’eau et à l’amélioration de la gestion de l’eau
  5. Autonomiser les femmes et les jeunes filles
  6. Éduquer au développement durable et à la citoyenneté
  7. Favoriser la cohésion sociale

Quelles actions ?

Les actions mises en œuvre dans le cadre de ce projet en 2018 sont les suivantes :

  1. Au Togo
  • Réhabilitation de 5 forages et équipement de ces forages ainsi que de 5 forages d’étalonnage réalisés début 2018 (enceinte et matériel de pompage).
  • Appui à la mise en place d’un cadre concerté de gestion de l’eau.
  • Accompagnement des villageois à la mise en place de comités eau pour chaque forage et formations à la gestion communautaire de points d’eau potable.
  • Formation des femmes des villages sur l’hygiène domestique et le cycle de l’eau potable.
  • Réalisation de 2 blocs de latrines écologiques et d’un système de lavage des mains à côté des latrines, au sein du lycée Kolo.
  • Formation des élèves et des enseignants à l’utilisation de ces latrines et sensibilisation au lavage des mains.
  1. En Bourgogne-Franche-Comté
  • Interventions en milieu scolaire sur la problématique d’accès à l’eau potable et à l’assainissement dans les pays en développement et sur les ODD.

Quelle innovation ? 

Afrique 70 et son partenaire togolais ont entièrement revu leur projet de solidarité internationale au regard des ODD, fin 2017 : les objectifs, les actions menées, les indicateurs de suivi et d’évaluation. La prise en compte des ODD dans le cadre de ce projet de solidarité internationale provient d’une part, de la formation à des outils d’intégration des ODD, dispensée par l’Etat togolais et l’Organisation internationale de la Francophonie, à laquelle a participé le partenaire togolais (ex : grille d’analyse du Développement Durable de la Francophonie) et d’autre part, à la sensibilisation, acculturation aux ODD d’Afrique 70 via les Assises régionales de la coopération et de la solidarité internationale dédiées aux ODD depuis 2015 et aux exigences relatives aux ODD du dispositif financier « solidarité internationale » de la Région.

Quels partenaires ?

  • En Bourgogne-Franche-Comté: Région Bourgogne-Franche-Comté, Agence de l’eau Rhône Méditerrané Corse, Département de Haute-Saône, Syndicat mixte des eaux du Breuchin, Commune de Pusey, Lycée Luxembourg de Vesoul.
  • Au Togo: Préfecture d’Agou, Direction régionale de l’hydraulique, ONG RADI, chefs de canton et de villages, comités villageois de développement des villages, associations des femmes des villages concernés.

Résultats ?

  • Résultats:

Dix villages togolais ont accès à l’eau, soit 4.600 habitants : 10 forages sont construits/réhabilités et équipés produisant suffisamment d’eau pour 400 personnes chacun, les formation des comités eau sur la gestion communautaire des points d’eau sont réalisées, un comité d’eau par forage est mis en place, les comités eau s’approprient rapidement et d’une manière autonome la gestion des points d’eau, la population exploite et gère les points d’eau suivant le règlement d’usage établi par la communauté, la qualité de l’eau est sans contre-indication sanitaire, des formations « cycle de l’eau, hygiène de l’eau » sont assurées pour chaque village et suivies par une majorité de femmes, la gestion des déchets domestiques est prise en compte dans le milieu familial.

– Construction dans un lycée de 2 blocs de latrines Ecosan (500 élèves bénéficiaires), la formation des élèves et des enseignants à l’utilisation des latrines sèches est réalisée, une formation spécifique pour la gestion des excrétas est dispensée, un système de lavage des mains sommaire est réalisé près des latrines, un comité d’assainissement et de surveillance est mis en place pour veiller à la bonne gestion des latrines.

– Sensibilisation de 100 lycéens et professeurs ainsi que le grand public en Bourgogne-Franche-Comté aux problématiques de l’accès à l’eau et à l’assainissement et aux ODD.

  • Impacts:

–  Accès universel et équitable à l’eau potable et à un coût abordable, amélioration de la qualité de l’eau tout en réduisant la pollution, en éliminant l’immersion de déchets et en réduisant au minimum les émissions de produits chimiques, les ressources en eau sont utilisées beaucoup plus efficacement dans tous les secteurs, la viabilité des prélèvements et de l’approvisionnement en eau est garantie, gestion intégrée des ressources en eau à tous les niveaux, diminution du temps pour la recherche d’eau, participation de la population locale à l’amélioration de la gestion de l’eau et l’assainissement, les femmes (2890 femmes) appréhendent mieux les structures de gouvernance locales liées à l’eau potable, elles postulent pour participer aux comités eau, les formes de discrimination à l’égard des femmes et des filles diminuent.

– Accès de tous les élèves, dans des conditions équitables, à des services d’assainissement et d’hygiène adéquats, fin à la défécation en plein air, la notion d’assainissement au village est prise en compte par la population, la population modifie son comportement face aux problèmes d’hygiènes, réduction du nombre de décès, maladies, dus à la pollution et à la contamination de l’air, de l’eau et du sol.

Des jeunes s’engagent en faveur de la solidarité internationale et des ODD en adhérant à des associations, en montant des projets, en modifiant leurs comportements, etc.

Contact: Emilie CASTEL / 

Afrique 70

Partager cet article :

About msakho

  • Email