30 janvier 2019

Nouvelle-Aquitaine: Lutte contre les déserts médicaux

Pour lutter contre les déserts médicaux et faciliter l’accès aux soins, la Région Nouvelle-Aquitaine renforce l’offre de santé sur les territoires et propose des solutions de proximité, comme les maisons de santé pluridisciplinaires. Quelques exemples soutenus par la Région.

 

Les objectifs du développement durable concernés 

  • 1: Pas de pauvreté
  • 9: Industrie, innovation et infrastructure   

Quels buts ?    

  • Lutter contre les déserts médicaux
  • Renforcer l’accès aux soins et e-santé pour tous
  • Améliorer l’accès aux soins par l’innovation

Quelles actions ?

Le maintien et l’amélioration d’un accès équitable à la santé nécessite, pour combattre le risque de déserts médicaux, de mettre en œuvre des projets de santé nouveaux dans les territoires, à même d’associer professionnels médicaux et médico-sociaux, établissements de soins, collectivités locales et Etat dans leur volonté de solidarité et de refus de l’exclusion sanitaire. C’est pourquoi la Région a lancé le programme “territoires de santé du futur 2018-2021”.

L’action régionale vise plus spécifiquement à :

  • Déployer des pratiques collaboratives territoriales sanitaires et médicosociales pour garantir un accès équitable et performant aux soins primaires
  • Lancer des projets innovants / expérimentaux associant groupements de professionnels, acteurs locaux et/ou entreprises santé régionales pour lutter contre les déserts médicaux en favorisant l’accueil et la coordination des professionnels de santé dans les territoires
  • Proposer des actions structurantes au niveau régional ou infrarégional contribuant à faire émerger et accompagner les projets des acteurs de santé du territoire dans leur conception, leur mise en œuvre et le suivi de leurs projets : AMO, soutien à l’ingénierie, formation, facilitation, maîtrises de stage, accompagnement de projets, évaluation, communication…

Quelles innovations?

La mesure est couplée à une politique de développement des usages de la télémédecine qui est portée par un dispositif spécifique complémentaire.

Quels partenaires?

Cette politique régionale s’adresse aux acteurs tels que :

  • Groupement de professionnels de santé : Société Interprofessionnelles de Soins Ambulatoires (SISA), Communautés Professionnelles Territoriales de Santé (CPTS), Equipes de Soins Primaires (ESP), Plateformes Territoriales d’Appui (PTA), associations, unions professionnelles, Pôles de Santé Pluridisciplinaires – PSP, Maisons de Santé Pluridisciplinaires – MSP, Centres de santé, associations d’aidants, associations représentant les usagers, Groupements de Coopération Sanitaires (GCS)…
  • Entreprises régionales esanté, en collaboration avec un groupement territorial de professionnels de santé ;
  • Collectivités, en collaboration avec un groupement territorial de professionnels et/ou des entreprises santé

Les établissements de santé (Centres Hospitaliers, Etablissements de Santé Privés d’Intérêt Collectif – ESPIC, Cliniques) peuvent être partenaires des projets, sans en assurer la maitrise d’ouvrage.

Les partenaires publics de la Région sont l’Agence régionale de santé Nouvelle-aquitaine, les intercommunalités et les Départements.

Quels résultats ?

Cette politique régionale s’adresse aux acteurs tels que :

  • Groupement de professionnels de santé : Société Interprofessionnelles de Soins Ambulatoires (SISA), Communautés Professionnelles Territoriales de Santé (CPTS), Equipes de Soins Primaires (ESP), Plateformes Territoriales d’Appui (PTA), associations, unions professionnelles, Pôles de Santé Pluridisciplinaires – PSP, Maisons de Santé Pluridisciplinaires – MSP, Centres de santé, associations d’aidants, associations représentant les usagers, Groupements de Coopération Sanitaires (GCS)…
  • Entreprises régionales esanté, en collaboration avec un groupement territorial de professionnels de santé ;
  • Collectivités, en collaboration avec un groupement territorial de professionnels et/ou des entreprises santé

Les établissements de santé (Centres Hospitaliers, Etablissements de Santé Privés d’Intérêt Collectif – ESPIC, Cliniques) peuvent être partenaires des projets, sans en assurer la maitrise d’ouvrage.

Les partenaires publics de la Région sont l’Agence régionale de santé Nouvelle-aquitaine, les intercommunalités et les Départements.

Résultats souhaitées

La fin des déserts médicaux en 2021 et l’accès généralisé à l’e.santé

Contact: Sarah Simonet: 

Consulter l’article

 

Partager cet article :

About msakho

  • Email