mercredi 22 mai 2019
8 mars 2019

Mobilisons-nous contre l’agriculture “bashing” #JaimeMonAgriculture

A l’occasion du dernier Salon international de l’agriculture, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, lançait une pétition contre “l’agriculture bashing” avec le mot-clé avec #JaimeMonAgriculture. Régions de France s’est associé à cette initiative.

“L’’agriculture bashing’ n’est plus supportable. Il faut qu’il cesse”, peut-on lire dans le texte de la pétition “Notre agriculture : une grande cause nationale, une responsabilité de tous les Français”.

“(…)Pour la première fois dans l’Histoire, le lien est rompu entre les agriculteurs et l’opinion majoritairement urbaine et de plus en plus coupée du monde paysan”, avertit la pétition. “Nous sommes face à une crise morale sans précédent qui est aggravée par des campagnes de disqualification, de médisance et des attaques irresponsables qui nourrissent l’ « agriculture bashing », semant le trouble dans l’esprit de nos concitoyens.”

“Nous voulons en signant cette tribune alerter l’opinion sur les dérives et les amalgames. Nous refusons les expressions qui se font au prix de l’illégalité et de l’atteinte à l’intégrité physique et morale des agriculteurs. Nous voulons dire fermement notre refus des confusions qui s’installent, de la sourde indifférence et stopper la diffusion du venin du préjugé”, poursuit le texte.

Redéfinir une vision ambitieuse pour l’agriculture

“A-t-on bien imaginé les conséquences d’une France sans paysan ? Une France qui perdrait sa souveraineté alimentaire ? Notre pays doit prendre soin de ses derniers paysans. Chacun est responsable. Consommateurs, filières de l’agroalimentaire, associations, médias, organisations professionnelles, enseignement agricole, collectivités et administrations de l’Etat et de l’Union européenne. Toute la classe politique, quant à elle, quel que soit l’échelon et sans considération de sensibilité, doit redéfinir une vision ambitieuse pour l’agriculture française. L’agriculture est notre patrimoine à tous et nos agriculteurs méritent notre respect et notre reconnaissance. Nous avons le devoir de les soutenir. Nous avons un devoir de reconnaissance envers nos agriculteurs”, conclut la pétition.

Le texte a déjà réuni 520 signataires de tous horizons. Vous pouvez la signer et la faire signer en cliquant ici :http://jesigne.fr/jaimemonagriculture

Vous pouvez aussi partager cette tribune sur vos réseaux sociaux avec le mot clé : #JaimeMonAgriculture et cette adresse http://jesigne.fr/jaimemonagriculture

Pour Facebook, il suffit de cliquer ici : http://www.facebook.com/share.php?u=http://jesigne.fr/jaimemonagriculture

 

Objectif : 1 000 signataires !

Lire la tribune

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email

Ajouter un commentaire

Champ requis *